August 8, 2022

The Minister of the Economy and Finance, Bruno Le Maire, strongly confirmed, at the mercy of BFM-TV and RMC, that the French did not pay more than taxes due to inflation:

It is hors de question que des salaries paient plus d’impôt sur le revenu or ou rentrent dans le barème de l’impôt sur le revenu à cause de l’inflation

Bruno Le Maire, mercy

The simple application of the rule

« Nous allons indexer le barème de l’impôt sur le revenu sur l’inflation pour éviter [que] des gens (…) basculent dans l’impôt sur le revenu ou une tranche supplémentaire »in raison d’une hausse de salaire, Bruno Le Maire insisted.

A firm decision appears to be une: the indexation of the barème sur l’inflation is the rule. Et ce depuis 1969, à l’exception de 2012 et 2013, années marquées por un feasible inflation.

Even so, even French dont l’employeur aurait increase le salaire pour contrer l’inflation ne paiera plus d’impôts du seul fait de cette revalorisation, selon le ministre de l’Economie.

Des gagnants…

With an inflation higher than 5% on douze mois, a desindexation aurait pu coûter cher aux contribuables: un celibataire sans enfant percevant €26,065 in 2021, devra payer €1,325 d’impôt sur le revenu in 2022. Sans indexation mais avec une hausse de 5% salary, pay €27,368 in 2022 and pay €1,512 in taxes in 2023, selon le simulateur de Bercy. I have a salary that covers inflation, plus a “perte” of 187 euros tax rate, d’autant plus elevée that ce contribuable atteindrait la troisième tranche marginale d’imposition

C’est pire au bas de l’échelle des salaires imposables: sans l’indexation, un travailleur gagnant €18,000 in 2021 and €18,900 (+5%) in 2022 verrait are 80% flamber tax, passant from €164 to €294. Dans ces deux cas, l’indexation permet un maintien du pouvoir d’achat.

Et ceux qui ne sont pas augmentés, ou pas assez? Ceux-là pourront – un peu – will be consoled with an impôt en baisse : the impôt à payer pour a same income of €18,225 in 2021 and in 2022 will pass from €880 to €823 (-7%). Pas de quoi compensate l’inflation, mais, au moins, pas de double peine. Même chose pour ceux qui verraient leurs revenus baisser : leur impôt baissera plus fortement avec l’indexation que sans.

In short, the chances that benefit from a salary increase plus forte that the inflation were doubled gagnants, with a power to achieve in hausse et une hausse d’impôt plus limitée that in case of desindexation. In 2022, they are not even rare, surtout dans les secteurs que peinent à recruter (industrie, hôtellerie-restoration, transport, santé…).

… et un seul (gros) perdant

A schema gagnant-gagnant? Presque : dans all les cas, l’indexation sur l’inflation permettra aux salaries-contribuables d’amortir, au pire, les effets de l’inflation, et au mieux de les compensar. C’est d’autant plus important that the names of rights and social benefits are calculated according to the reference tax income.

He tout à condition that l’Etat joue le jeu et applique bien, comme il semble le promettre, le taux réel de l’inflation au futur barème d’imposition sur les revenus 2022.

The State, precisely, will be the great perdant of the system: once the inflation level rises after 40 years, the administration will have to spend more to correct the effects and prepare for gagner moins on the fiscal plan. Les enjeux financiers, après deux ans d’une pandémie pour le moins coûteuse en argent public, sont énormes. More pas question, assure Bruno Le Maire, to return on his volonté de baisser les impôts: en pleine campagne des législatives, il en a profité pour rappeler que depuis 2017, les impôts ont baissé de 52 milliards d’euros (26 pour les ménages , autant pour les entreprises). Or “en même temps”, les dépenses publiques ont explosé…

Leave a Reply

Your email address will not be published.