June 21, 2022

Goodbye, the A380 aux cools d'Air France.  |  Ludovic Marin / AFP

Goodbye, the A380 aux cools d’Air France. | Ludovic Marin / AFP

Une prouesse technique majeure plus a commercial anachronism that mené à son abandon by Airbus, à la fin de sa production voire au désossage de certains de ses exemplaires: l’A380 a eu une vie courte et mouvementée.

Une vie que l’on pensait donc dans ses derniers instants, mais que connaît ces jours-ci un nouveau soubresaut. In the midst of the Covid-19 pandemic and after the efficiency of air traffic with the accompagnée, the mastodon constituted a veritable embarrassment for the companies ayant fait le par d’un tel gros-porteur, capable d’emporter plus de 500 passengers .

Even as reported by Bloomberg, Qantas at a temps mis ses A380 au rebut dans le desert de Mojave, in Californie, alors that the boss of Etihad explained debut 2021 that told them aéronefs à deux étages possédés par sa compagnie, remisés au garage, pourraient ne plus never fly.

À lire aussiPourquoi, en pleine guerre, l’Ukraine continue de transporter le gaz russe

Les choses, depuis, ont diamétralement changé. Les limitations liées au Covid-19 s’évaporent (presque) partout dans le monde. Desormais revenu à 85% de qu’il était in 2019, the air traffic strongly rebukes a phenomenon that the Anglo-Saxons call “revenge travel” – les passagers compensate ces dernières années sans voyages.

Les compagnies aériennes –comme les aéroports– who avaient réduit la voilure au creux de la vague font désormais face à de profonds problèmes de recrutement, y compris de piles qualifiés, qui provoquent des annulations de vols par milliers.

Four motors, seconde vie

It is very likely that companies, who prefer to desormais de plus petits avions à plus long rayon d’action et moins consommateurs en carburant, ne poussent Airbus à relaunch son programme.

Air France to arrêté de faire voler ses A380 in 2020, deux ans plus tôt que prévu,…

Lire the south korii suite.

Leave a Reply

Your email address will not be published.