August 8, 2022

La parole enfin donnée à l’interne – Les régulateurs sud-coréens avaient dû tenir une réunion d’urgence à cause de l’effondrement du stablecoin TerraUSD (UST) et du LUNA, la cryptomonnaie native de Terra. Les autorités du pays continuent d’enquêter sur cette catastrophe qui a fortement secoué l’industrie crypto. Les employés de Terraform Labs auraient été sollicités dans le cadre de l’enquête.

Effondrement de Terra : la parole aux employés de Terraform Labs

Selon un article du 28 mai 2022 de l’agence de presse sud-coréenne JTBC, des procureurs auraient convoqué tous les employés de Terraform Labs.

L’équipe d’enquête conjointe sur les délits financiers et les valeurs mobilières du bureau des procureurs du district sud de Séoul voudraient entendre la version du personnel de Terraform Labs, sur l’effondrement du TerraUSD et de LUNA.

Les procureurs auraient déjà entendu le témoignage d’un employé qui a gardé l’anonymat, mais qui  aurait contribué au développement initial de la blockchain Terra. Cet employé aurait révélé que la conception de l’UST inquiétait certains salariés de Terraform Labs.

Les autorités veulent savoir s’il existe des signes manifestes de manipulation intentionnelle du cours des tokens de Terra. Elles veulent également vérifier si le listing de ces cryptomonnaies a respecté les procédures de cotation adéquates.

En outre, les enquêteurs se penchent sur les éventuelles négligences dans la conception de l’UST, de la part du co-fondateur de Terra, Do Kwon, et des autres cadres.

La Corée du Sud garde les employés de Terra (LUNA) dans son collimateur et les convoque

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX  (lien affilié) <<

Les dirigeants de Terraform Labs dans le viseur de la Corée du Sud ?

Do Kwon et le co-fondateur de Terra, Shin Hyun-seun, doivent déjà faire face à une action collective des investisseurs. Ces derniers ont déclenché la procédure à la mi-mai 2022.

Ils souhaitent examiner le registre des comptes d’utilisateurs, les documents marketing et les communications qui sont liés à TerraUSD.

Les enquêteurs sud-coréens mèneront-ils uniquement une enquête à charge, ou garderont-ils l’esprit ouvert ? Il s’agirait alors pour eux d’envisager l’absence de responsabilité des dirigeants de Terraform Labs dans l’effondrement du TerraUSD et du LUNA.

Les autorités avaient déjà critiqué le stablecoin UST, en soulignant que ce dernier n’était lié à aucun modèle de garantie ou de profit stable :

« À un certain moment, il n’y a pas d’autre moyen que de s’effondrer, car il ne peut pas gérer les paiements d’intérêts et les fluctuations de valeur. »

Combien de temps durera la saga judiciaire des dirigeants de Terra qui n’en est actuellement qu’à ses débuts ? Cette convocation des employés de Terraform Labs intervient, alors que Terra renaît de ses cendres avec une nouvelle blockchain et un airdrop de sa nouvelle cryptomonnaie.

La spirale de la mort de l’UST et de LUNA a de quoi refroidir.. Fuyez comme la peste les propositions trop belles pour être vraies. Venez acquérir et trader vos premiers bitcoins et autres cryptomonnaies en vous inscrivant sur FTX. Vous y bénéficierez d’une réduction à vie sur vos frais de transactions (lien affilié)

Leave a Reply

Your email address will not be published.