August 14, 2022

Le ministère de l’Economie a tranché: Francine Chaffard is doing well to recover her économies, after 90,000 euros, lost after the expiration of her bons du Trésor, révèlent confrères du parisian. “She doesn’t do encore and croire totally, but she’s going to finish by realizing”a confié au quotidien sa fille Christine.

Francine Chaffard, 81 years old, received a letter from Bercy on those days, after five years of proceedings against the administration.

After the Defense of Laws, with exception, decided to deal with the media, at the end of 2021, the Minister of the Economy Bruno Le Maire announced that he would “reexamine” the dossier of cette retraitée toulonnaise.

She avait perdu près 90,000 euros in bons du Trésor, l’Etat refusant de les lui rembourser après leur expiration.

Change of the loi in 2008

The affair avait debuted in 1996, when Francine Chaffard et son mari, décédé depuis, ont acheté 72 bons du Trésor for an amount of 89,944.92 euros, and are valid for 30 years.

In 2008 toutefois, a changement of the loi modifie leur validité: ils seront désormais prescrits, c’est-à-dire expires, in 2013.

Malgré plusieurs déplacements à sa trésorerie locale, à Toulon, pour encaisser des bons between 2009 and 2011, personne n’informe Mme Chaffard de cette modification, affirme-t-elle.

First unfavorable responses

Although in 2017, lorsqu’elle cherche à se faire rembourser d’autres bons, she voit opposer un refus et saisit alors le Défenseur des droits.

Celui-ci sollicite à de nombreuses reprises le ministère des Comptes publics et celui de l’Economie et des Finances pour demander le “good re-examination of the dossier” et accorder “à titre exceptionalnel” et au nom de l’“equate” Le remboursement des bons, détaille son rapport spécial.

Most of the administration and those responsible for Bruno Le Maire’s cabinet responded unfavorably to this claim, estimating that the State does not have the obligation to provide information concerning the new thing and changed the good prescription.

I ministered to him “touch”

I questioned him on November 2021, I ministered “s’est dit très touché par cette affaire” et a indicated qu’il allait “reexaminer” the dossier.

“Si elle n’a pas été avertie (du changement de la loi), il faut bien effectivement réexaminer sujet”at-il I explained.

Sollicité plus tôt lundi par l’AFP, le ministère n’avait pas souhaité s’exprimer sur “a private affair” en cours, se retranchant derrière “the secret professionnel and prosecutor”.

Des “fautes” de la tresorerie toulonnaise?

Dans un communiqué, la Défenseure des droits Claire Hédon avait décidé, chose très rare, de publier son rapport spécial au Journal officiel, “deplore” les manquements de l’Etat dans cette affaire.

Dans son rapport, he notamment deems that the treasury of Toulon to commis des “fautes” qui engagent l’administration.

Leave a Reply

Your email address will not be published.