August 8, 2022

They encombrent us fonds de tiroir et de poche; ou végètent dans un bocal poussiereux posé sur une étagère de la cuisine. Pourtant, ces pièces de 1, 2 et 5 centimes pourraient bien vous aider à mettre du beurre dans vos épinards…

Notamment in the introduisant dans ces drôles de terminales que transforment en bons d’achat. Ces machines estampillées, pour la plupart, Coinstar ou Eurocycleur, ont commencé à faire leur apparition il ya quelques années dans nos départements.

Due to inflation (+4.8% in April, sur a year), the impact of the health crisis and the war in Ukraine sur le pouvoir d’achat, leur usage knows a surprenant boom (+18% des bornes Coinstar in the first quarter of 2022).

Et leur présence, essentiellement aux abords des caisses d’Auchan, Leclerc, Système U, Carrefour ou Cora, is reinforced.

These machines, which ressemblent a peu à des terminals de jeu d’arcade, are simple to use. On peut and insert des pièces from 1 to 50 centimes et même from 1 to 2 euros.

In échange, vous récupérez des bons d’achat plus ou moins de la même valeur.

Coinstar, Eurocycleur: what difference?

➤ Coinstar : this is a terminal destined for hypermarkets. She is available free of charge in magazines and Coinstar takes care of the maintenance. À la différence de l’Eurocycleur, des frais de comptage, pour couvrir ces frais de maintenance, s’appliquent sur la note du client.

Coinstar caught 9.9% of frais sur la somme insérée. Contrairement à l’Eurocycleur, from 1 euro d’achat avec son bon, le client peut récupérer sa monnaie.

➤ Eurocycleur : à destination des supermarchés, l’Eurocycleur offers a free piece transformation service. C’est le magasin qui loue la borne et qui se charge de la maintenance.

À la difference du Coinstar, le bon d’achat peut être dépensé en une seule fois et dans les trete jours.

Alors that, in France, 60% of the petite monnaie are never reused, ce nouveau creneau pourrait bien réveiller l’argent qui dort chez vous.

Leave a Reply

Your email address will not be published.