August 8, 2022

Currently, 82% of the French are dispossessed of the privileged program «éco» de leur lave-linge ou lave-vaisselle, et 79% à changer leurs ampoules classiques pour des LED.

Alors that patrons of TotalEnergies, EDF and Engie ont appelé les Français dimanchedans une tribune dans le Journal du Dimancheto limit «immédiatement (leurs) consommations énergétiques, électriques, gazières et de produits pétroliers», a probe* for the sale by which a majorité semble disposée à faire des efforts. More than six sondés sur dix (63%) disent être prêts à réduire dès aujourd’hui leur consommation d’énergie, selon cette étude Elabe pour Les Échos, Radio Classique et l’Institut Montaigne, pour éviter les risques de pénuries cet hiver et limit the hausse des prix.

SEE ALSO – Prix de l’énergie: Emmanuel Macron castigates the “profiteurs de guerre”

Dans le détail, 41% affirment être prêts à réduire «a peu» leur consommation, et 22% «beaucoup». «A majorité de Français au sein de toutes les catégories de population disent prêts à réduire leur consommation», note l’étude. Néanmoins, on note for example that the cadres et professions intermédiaires semblent plus determinés that the popular categories, of même que les moins de 50 ans par rapport aux plus de 50 ans, les urbains par rapport aux ruraux, et les Français qui bouclent leurs fins de mois sans is restricted by rapport à ceux qui doivent is restricted.

Des efforts, d’accord, mais quels gestes les Français seraient-ils résolus à adopt? Privilégier le program «éco» de son lave-linge ou lave-vaisselle est le plus cité (82%), juste devant le changement des ampoules classiques pour des LED (79%). On retrouve ensuite the systematic débranchement des appareils en veille (72%), la baisse du chauffage du domicile (67%), la baisse de la temperature de l’eau lors des douches (66%) et la réduction des déplacements en voiture ( 64%). On the other hand, a minority of sondés is disposée à moins utiliser de climatiseurs ou ventilateurs cet été (45%).

Des efforts sous condition

More les Français ne sont pas prêts à contribute leur contribution à n’importe quel prix. «Parmi les Français que seraient prêts à réduire leur consommation d’énergie, 90% le feraient sous au moins une condition», souligne l’étude. The deux plus citées are the fact that all the world participates in this effort (population, companies, State, local authorities…) and the guarantee that the prices will increase (respectively 62 and 58%). Finally, 15% of the people questioned disagree to demand that the effort is limited.

SEE ALSO – Energy Economy: Bertrand Piccard’s Revolutionary Proposals

Seoul 10% des Français le feraient donc sans condition. «Une part qui monte jusqu’à 17% chez les sympathisants écologistes et les Français que bouclent leurs fins de mois en épargnant, et jusqu’à 21% chez les Français qui se disent prêts à beaucoup réduire leur consommation», note the sondage.

For ailleurs, the education that unites an important part of the French has begun to reduce energy consumption, more for financial reasons. Environ un sondé sur deux déclare en effet avoir renounced à effectuer des déplacements en voiture (54%) et à chauffer convenablement son logement (46%) ces derniers mois, dans le contexte de flambée des prix.

*Étude Elabe pour Les Échos, Radio Classique et l’Institut Montaigne. Échantillon de 1000 personnes representatif des résidents de France métropolitaine age de 18 ans et plus (méthode des quotas). Interrogation by internet from June 28 to 29, 2022.

Leave a Reply

Your email address will not be published.