August 14, 2022

The independents and leaders of the three petites entreprises poussent un cri d’alert. Face à une galloping inflation et les crises – sanitaire, énergétique, ukrainienne et pénuries – qui se multiplient, beaucoup sont à bout. Au point, pour certains, de vouloir jeter l’éponge. Alors that the government prepares are projet de loi sur le pouvoir d’achat, le syndicat des indépendants (SDI) throws the sonnette d’alarm. Près de la moitié des indépendants et directors de TPE is rémunère moins d’un Smic mensuel pour un temps de travail hebdomadaire de presque 50 heures, selon des données de 2019 de l’Urssaf.

The year 2022 does not reinforce the phenomenon of précarité. The baisse du pouvoir d’achat is confirmed, entailing the shot of the consommation des ménages. De nombreux directors et indépendants doivent ainsi baisser leur rémunération, déjà faible, pour s’acquitter des dépenses de l’entreprise et s’assurer du versement des salaires de leurs salariés. Rien qu’au first quarter 2022, ils sont 53% à observed une baisse de pouvoir d’achat s’échelonnant between 10% et 30%, selon un enquête* menée auprès 1,657 adherents du SDI. Les pénuries de matières premières et la hausse de celles-ci par les fournisseurs ont un impact sur les entreprises, que répercutent les prix ou, souvent, rognent leurs margins. fine, ce sont les rémunérations des indépendants et directors que sont revues à la baisse pour compensates ces dépenses. In total, 83% of the TPE chefs indicated that the bond of the energy price and the first matières had a negative impact on their activity.

Une augmentation du chiffre d’affaires en demi-teinte

During the Covid-19 crisis, in 2020 and 2021, the aides deployed by the State concerning the production tools and the maintenance of the employment of salaries, “and buy the facilitation of the endettement des entreprises par les prêts guarantis par l’État (PGE) et les différents moratoires sur le paiement des charges“, souligne Marc Sanchez, secretary général du SDI, I contacted Batiactu. More “Aucune n’avait pour objet ou pour effet de s’attacher à la personne du chef d’entreprise et de sa rémunération. Et donc aussi, to guarantee the perennial sauvegarde de l’util de production“, selon lui. The professionnels concernés n’avaient pas le droit non plus au chômage partiel. L’Urssaf estimated that the 2021 earnings of non-salaried workers would be de moitié inférieurs aux 2020 earnings.

Marc Sanchez general secretary SDI
Marc Sanchez, general secretary of the Syndicat des indépendants et des TPE. © SDI

The précarité des independents and leaders of TPE grew in a difficult period, or they doivent rembourser the 61 million euros of dettes accumulées sur les deux dernières années via le PGE et le report de charges Urssaf. C’est pourquoi le SDI souhaite donner une visibilité aux oubliés de la crise économique, “qui ont permis à la France de garder la tête hors de l’eau a certain temps“more who are aujourd’hui”impactés, entraves, parfois laminés“.”Between l’augmentation des loyers commerciaux, celle des matières premières et, maintenant, la potentielle hausse des salaires des salariés, la coupe est pleine“, tranche-t-il. Et si l’Ordre des experts-comptables a notified a chiffre d’affaires des TPE/PME en progression depuis 2019, Marc Sanchez parle plutôt de “Rattrapage after Covid-19“.”Ce n’est pas parce qu’il already a chiffre d’affaires more important that l’on note une hausse nette des marges or une augmentation de la rémunération du directant.

“Pour vivre et non survivre”

For the instant, the feasible level of failures of the companies would tell the general secretary of the SDI who is not concerned about their confrères. L’enquête du syndicat illustre pourtant des situations de détresse de certains professionnels. L’une décrit : “depuis décembre mon mari et moi nous ne pouvons pas nous verser nos salaires. […] Sheets of paie à zero.“Un autre sue à ce qu’une solution soit trouvée”pour que l’on puisse vivre et non survivre“. Le constat est sans appel : beaucoup de ordenants ont dû rogner dans leurs économies et salaires pour payer les charges et préserver des emplois. Du côté des professionnels du Bâtiment, la situation reste “complicate“Ils se trouvent”à flux tendu et subissent les pénuries et hausses des matières premières mais aussi des difficultés de recrutement. Les apprentis manquent à l’appel pour la rentrée de septembre 2022“, confirmed Marc Sanchez.

Plusieurs propositions mises en avant

So that the porteurs de projets find a juste équilibre, the SDI proposes more leviers d’action que aideraient à éviter que la tresorerie et la rémunération des directors soient perturbées. Le blocage de l’indice des loyers commerciaux dunt deux ans est evoqué, tout comme la suppression de la répercussion sur le locataire commercial du paiement de la taxe foncière due par le bailleur. “Dans certaines régions, des adherents ont vu la taxe foncière bondir de 25%“Chiffre Marc Sanchez. He considers that it is essential to extend the duration of the reimbursement of the PGE for two months, and the payment period of the Urssaf personnel charges from 2021 to the directors, from 12 to 36 months. Cela serait “une bouffée d’air pour les entreprises“, considère-t-il. Cette dernière mesure est d’ailleurs soutenu par 41% des sondés.

Toutes les mesures proposées ne pèseraient, selon le délégué général, pas sur le budget de l’État. Tout cela, le SDI suggère l’extension aux TPE du bouclier tariffire énergétique. The syndicat hopes to obtain the answers to the lors du prochain rendez-vous with the cabinet of the Première minister Élisabeth Borne. Prevu le jeudi 9 juin 2022, cette réunion vise à discuss du projet de loi sur le pouvoir d’achat. “Nous lui parlerons également des PGE contractés par les indépendants et petites entreprises de moins de cinq salaries, so that the government vision encompasses the advantage of sectors of activities.

Leave a Reply

Your email address will not be published.