August 14, 2022

C’est quand même fou cet embarras, autour des limitations de vitesse sur autoroute. Je ne parle pas de celui squeezed par the premiere minister Elisabeth Borne démentant s’être jamais declared favorable au 110 km/h sur autoroute. Pas d’avantage du grand silence des politiques et des médias autour de cette question alors qu’il ya cinquante ans, dans le même contexte de guerre, de menace de pénurie et d’envolée des prix, le gouvernement avait immédiatement instauré les premières limitations , at 120 km/h (point 140, point 130) on autoroute.

No, j’évoque le fait que presque aucun média français n’a évoqué the end of the vitesse libre sur les autoroutes allemandesvoted unanimously for two weeks by the ministers of the Environment of the six Länders.

A veritable event that abandoned the totem that the German automobile industry defended after a demi-siècle au nom de la réputation d’excellence et de performance de ses «hotos».

Il aura failu une guerre pas loin de ses frontières et la perspective de la fermeture du robinet à pétrole russe pour que l’Allemagne met fin à cette exception devenue une aberration. A war and also the promise of carbon neutrality in 2050…

Leur restera à s’accorder sur le chiffre après 1 et avant le 0: 130 km/h comme en France et en Italie est le plus souvent mais certains ministres préféreraient le 110 pour le signal donné à la population et aux États voisins.

End of free vitesse in Allemagne: l'occasion de rethink nos voitures?

At 130 km/h, the red is new

For the world automobile industry, the end of the free vitesse sur les autoroutes allemandes is a huge bouleversement. Well plus in fact that the German automobilist left mostly acquis at 130 km/h recommended.

Si même en Allemagne, on ne peut plus rouler à fond les ballons, le roi est nu : ces rapides berlines, ces puissants SUV, ces centaines de chevaux, ces énormes roues et freins, tous ces coûteux standards d’excellence imposés au fil des Décennies from Detroit to Turin, from Shanghai to Sochaux, becoming subitement absurd, useless.

Munich, Stuttgart, Zuffenhausen and Ingolstadt are serious plus les Mecque des ingénieurs, les lieux où s’édictent les canons de la bonne bagnole. À moins qu’elles ne le retent en s’adaptant à la nouvelle donne.

Et cela est beaucoup plus prometteur que la baisse – anecdotique en fait – des émissions de C02 between Bonn et Berlin, Friborg et Hambourg.

Car voici finally a chance to rethink us voitures dans a sens according to the needs of the time and to sort out du carcan du toujours plus vite qui a rendu nos voitures superfétatoires, uselessly gourmandes malgré les progresses des motors (hors Covid, les volumes de carburant consommé sur le vieux continent n’ont jamais diminué) et surtout désormais hors de prix.

End of free vitesse in Allemagne: l'occasion de rethink nos voitures?

Who pour motoriser les 750 million d’Européens?

Car il ne s’agit pas seulement d’écologie mais d’économie: une part sans cesse croissante et désormais largement majoritaire des Européens n’est plus en mesure d’acheter une voiture neuve.

L’envolée de leurs tarifs, et celle plus radicale encore qu’amène la voiture électrique, rend parfaitement utopique le renouvellement de nos parcs automobiles et encore plus leur électrification. Nous achetons toujours plus d’occasionstoujours plus anciennes et que l’on fait durer toujours plus longtemps.

End of free vitesse in Allemagne: l'occasion de rethink nos voitures?

Même la Golf n’est plus la voiture de Monsieur Toulemonde. Il est vrai qu’elle in offer plus qu’une Mercedes Classe S des années 90.

Dans ce contexte aberrant où l’industrie automobile n’a plus comme client que des retraités aisés et des entreprises prosperes et où l’essentiel de la population jusqu’à la corde le parc des thermiques, que pourra motoriser les 750 million d’ Européens à hauteur de leurs moyens? Je ne vois que la Chine pour y parvenir : regardez les tarifs d’une Aiways ou d’une MG, il ya bien moins cher là-bas…

Still, who fully dominates the battery manufacturing chain, from the extraction of the first matières to the cell manufacturing?

Having the 130 sans rétrograder dans les mountées…

Is the party lost? Pa si nous renversons la table.

The end of mythe de la vitesse libre et du carcan qu’elle imposait rend enfin possible de révolutionner la voiture, de la rendre à nouveau conform à son usage réel et aux moyens de l’acheteur. Et plus qu’accessoirement, d’échapper à son electrification générale et obligatoire.

C’est pour cela aussi que je plaide pour le 110 km/h généralisé à toute l’Europe. If plus aucune voiture n’est susceptible of dépasser cette allure, the bases of leur Concepción pourraient radicalement changer. Plus besoin de plus 100 chevaux, de surdimensionner roues, freins et châssis, d’insonoriser à l’extrême, d’accélérer sans cesse l’électronique. Du cercle vicieux qui a alourdi nos voitures de 50% en 30 ans, on basculerait dans un cercle vertueux qui les alégerait et les rendrait bien plus affordable.

Mon cousin qui s’inquiète, en choisissant la version 90 ch, devoir rétrograder dans les mountées de l’A71 pour maintenir l’aiguille à 130 serait en fin libera de ce souci, et avec lui des millions de conducteurs soucieux de tenir leur rang sur le grand ruban européen.

cote performances, the motorcycle to déjà I mounted the voie in mettant a flat à l’escalade. À côté des 1 000 cm2 de 200 chevaux et 200 kg que font causer mais ne vent plus guère, les machines à succès ont des moteurs raisonnables, de 60 à 100 chevaux, mais avec du gros couple à bas régime. Result, des reprises canon aux allures usuelles, des moteurs souples et vifs, des tarifs accessible et, sans même avoir recours à l’injection directe, des consommations routières comprise between 3 and 4 liters aux cent.

End of free vitesse in Allemagne: l'occasion de rethink nos voitures?

Avoid the electrification? Ou well the réussir ?

Des voitures conçues pour rouler à 110, avec une vitesse maxi guère supérieure, une bonne aérodynamique et un poids ramené sous la tonne descendraient à 2l/100 km, ce qui aurait un other énorme avantage: they pourraient respect the commitments of global reduction of emissions of CO2 tout in échappant to the electrical conversion. Ou à l’inverse, they pourraient and parvenir in being satisfied with batteries plus petites.

Car le fameux “100% de voitures électriques en 2035” dont debate aujourd’hui le parlement de Strasbourg est une utopie si nous conservons un standard automobile situant between Zoé et les Tesla.

End of free vitesse in Allemagne: l'occasion de rethink nos voitures?

Dans ce contexte, une electrification générale et obligatoire en douze ans est, au choix, une chimère ou un cauchemar.

A chimère car l’industrie automobile européenne pas la capacité d’operar une conversion si brutale sans s’offrir sur un plateau aux constructors et équipementiers chinois. It seems that the matières et materiaux nous échappent, et peut-être même bientôt les microprocesseurs taïwanais.

A cauchemar seems that the financing of the necessary infrastructure à cette conversion devours the public budgets au detriment de toute autre priorité. On ne pourra à la fois subventionner l’isolation des logements et des terminales de 350 kW partout.

Sans parler des dégâts sociaux qu’il faudra assumer avec des pans entiers de l’industrie qui s’effondreraient et de la part de souveraineté quand d’autres pans changeraient de pavillon. This is the same time that the ecological disaster caused by the chase caused lithium, nickel, cobalt and other rare metals to manufacture 600 kg of batteries multiplied by 300 million voitures du vieux continent.

Who pays the useless 100 km/h to your compteur?

Ce qui me surprend le plus, c’est que des deux côtés du Rhin, les plus farouches opposants à l’abaissement des vitesses sont ceux qui and auraient le plus intérêt.

In Germany, the constructors – sauf a priori VW – s’accrochent toujours à leurs tronçons sans limitations alors qu’ils sont de loin les plus exposés aux déboires décris ci-dessus. And also the mieux placés technologiquement, financierment et industriellement pour refundar les bases de l’automobile du XXI siècle et ainsi faire pièce aux Chinois in imposant un nouveau standard vertueux et innovant, qu’il soit thermique,électrique ou,probably, les deux à the fois In France, there are forty millions of automobilistes who are most likely to drive 110 km/h on autoroute. Alors que ce sont d’abord eux paient très cher les 70 o 100 km/h useless à leur compteur, the useless sophistication that it engenders and the bills d’entretien (pneus, brakes, mécanique) et de carburant qui vont avec.

All the world is against 110 km/h and Emmanuel Macron avec, mais que s’insurge des 20,000 € d’une 208 ou Clio de base ni des 5, 6 or 7 liters aux cent que, depuis que nous avons décroché le permis B, nous consommons invariably?

Nous rêvons de Porsche sur autobahn tout en finissant des 307, des C5 et des Laguna mais surtout, ne changeons rien et ne levons pas le pied…

End of free vitesse in Allemagne: l'occasion de rethink nos voitures?

Leave a Reply

Your email address will not be published.