August 14, 2022

Suite à la crise sanitaire provoked by the Covid pendant deux années, et maintenant la guerre in Ukraine entailing a strong inflation, the GDP of France stagnated in volume. The first months of the year 2022 la croissance économique de la France a été quasiment nulle, por cause, l’inflation est l’une de main culprits dans cette économique crise.

« L’inflation a franchi la barre des 5% sur un an en mai » selon l’Insee.

Les français ont raison d’être préoccupés par l’inflation folle annoncée

Inflation is one of the main concerns in France at the moment. Certains ne parviennent pas à joindre les deux bouts à la fin du mois à cause de la flambée des prix de l’énergie, les achats de première nécessité augmentent et bien entendu le prix de l’essence est très haut. Des dettes se créent chez la plupart des Français. Et dans les petites et moyennes entreprises, souvent désempées face à la hausse du carburant et des matières premières.

L’inflation ressentie par les français est certainement bien au-delà that l’inflation chiffrée. In effect, the inflation is calculated on a portfolio of products allant de première produits à des produits qu’on a rarement l’occasion d’acheter, telle qu’une voiture par exemple. However, the inflation is still 5%, but if you only trust the specific inflation of the price of a caddy fill a supermarche, then you are alors on est bien au-delà. Les français, sans être économistes constant des hausses from 10 to 30% after several weeks.

Et le pire, c’est que certains économistes annoncent une inflation qui va croître pendant des mois.

La dette de la France et de sa croissance incessante

Pour rappel, le produit intérieur brut est the economic indicator which allows to quantify the total value of the « production of richesse » annuelle effectuée par les agents économiques. The variation of the GDP allowed to obtain the taux de croissance économique d’un country chaque année.

An increase in GDP means a croissance économique d’un paysOn the contrary, a diminution represents an economic décroissance. Currently, France’s GDP is at 0%, after increasing in 2021. In effect, suite aux différents confinements, les activités ayant reprises, la croissance économique avait atteint 7% in 2021, d’après l’Insee. It is easy to see the GDP rise in 2021 but in 2022 it will also continue with this progression, partant de plus in 2020.

Une demande interieure faible

The stagnation of the economic situation can also be explained by the faiblesse of the demand of Notre Pays. Dès ce début d’année 2022, les Français ont connu la vague d’Omicron et la guerre en Ukraine avec la Russie.

Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), le pouvoir d’achat des ménages ayant chuté « clearly » of 1.9% in the first quarter, increased by inflation.

Currently, the French say more than the previous years that are linked to the recul de la consommation des ménages et à l’augmentation des prix.

Variation of GDP in France in 2022 with foreign trade, investment and consumption
Source : site de l’Insee.fr

It was also announced on Tuesday, May 31, 2022 that France’s GDP was finally contracted by 0.2% in the first quarter. Une première estimation tablait sur une croissance nulle. The institution also indicated that the French public endettement will start at the end of 2021 at 112.5%.

La dette de la France continue by grinper

In March 2022, the debt is set at 2,813.1 billion euros. Cela s’explique par le fait that social expenses are most important, and donc les public expenses are croissants.

A pouvoir d’achat que recule nettement

The inflation provokes a hausse des prix tandis that from the other court the price of the consommation des ménages accélèrent (+1.3% après +0.8%). Also, the power of households fell nettement in the quarter (–1.8% after +1.1%) after the Insee.

La crise des Gilets jaunes a été une image parfaite de cette problematique :

  • difficultés pour beaucoup de ménages à finir les fins de mois,
  • sentiment d’abandon and the desertification of the territory,
  • colère face à l’absence de solution.

The surplus of social expenses is due to the regression of the industrial sector, which contributes more than 10% seulement to the formation of the GDP, alors that devrait être d’au moins 18%.

Une dette au-dessus des limits fixées

The public debt and the public deficit have evolved beyond the limits set by the Maastricht budget rules that tolerated a deficit of 60% of GDP and a deficit of 3%, entered into force in 1993.

Leave a Reply

Your email address will not be published.