August 14, 2022

The objectif est d’éviter des «effets de seuil», according to the Minister of the Economy.

Les Français qui obtiennent des hausses de salaire de leur employeur pour faire face à l’inflation ne paieront pas «plus d’impots» Du fait de cette revalorisation, assuré mercredi le minister de l’Économie Bruno LeMaire.

«Nous allons indexer le barème de l’impôt sur le revenu sur l’inflation pour éviter ces effets de seuil, où des gens (…) basculent dans l’impôt sur le revenu ou une supplémentaire» In raison d’une hausse de salaire, I affirmed the number of the government on BFM TV/RMC. «It is hors de question que des salaries paient plus d’impôt sur le revenu or ou rentrent dans le barème de l’impôt sur le revenu à cause de l’inflation», mesurée à plus 5% sur un an par l’Insee en mai.

L’indexation sur l’inflation du barème de l’impôt sur le revenu, amenée à se concretiser dans le projet de loi de finances 2023 que le gouvernement doit present à la rentrée, est une courante. After 1969, I bare this updated jacket to keep track of inflation, saved in 2012 and 2013, says Bercy.

An inflation that will last

Mais les enjeux financiers et fiscaux pour l’État sont cette année particulièrement importants, du fait de l’inflation que ateint ces derniers mois des niveaux inédits depuis les années 1980. Bruno Le Maire rappelé que l’objectif du gouvernement était de protéger les Français so much that «the inflation lasts», «surely encore quelques semaines ou quelques mois». The Minister of the Economy announced a return to normal for the debut of the year 2023.

The income tax on income is currently set at 10,225 euros per year for a celibate person. The tax rate on the income compte four tranches, with tax taxes from 11% for the most reliable income to 45% for the most high income.


SEE ALSO – Inflation: the «plafonnement des prix de l’électricité maintenu pour 2022 sans rattrapages», assured Bruno Le Maire

Leave a Reply

Your email address will not be published.