August 8, 2022

DÉCRYPTAGE – Un choc d’inflation peut en cacher un autre. Outre la flambée des prix de l’énergie et des matières premières, les consommateurs européens devront-ils se passer des produits bon marché fabriqués dans les pays à bas coûts?

Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel et la mondialización que paraissait «l’horizon indépassable de notre temps» ne fait pas exception. c’est «l’equivalent économique d’une force de la nature, comme le vent ou l’eau», pretend dans les années 1990 the president Bill Clinton. Et l’Américain joins the forces perdu pour faire entre la Chine dans l’Organisation mondiale du commerce (OMC) in 2001, causing a global tsunami.

Une generation plus tard, on ne parle plus que de “demondialisation”. Le mot est certes barbare, mais il est facile d’en donner una mesure simple et incontestable. For the years 1980-2017, international commerce progressed more rapidly than world GDP (the first multiplied by 6.8 and the second by 3.5, according to Insee), the movement is slow i invested The WTO predicts that the world production will increase augmenter plus it will trade in 2022 (respectively 4% and 3%), forecasters, more than the fear of a relocation…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous subtract 90% to discover.

Cultiver sa liberté, c’est cultivar sa curiosité.

Continue to read your article for €0.99 the first month

Let me pay?
Connectez-vous

Leave a Reply

Your email address will not be published.