August 14, 2022

The inflation observed by all the French is currently on all the books. Mais toutes les hausses sont-elles justifiées? Rien n’est moins sûr selon l’un des acteurs majeurs de la grande distribution.

C’est une declaration que ne devrait pas manquer de faire réagir!

to see also

Invited by BFM TV on June 30, Michel-Édouard Leclercpresident of the executive committee of eponymous magasins, to him of the doutes quant à l’origine d’une partie de l’inflation actelle qu’il juge « suspected », réclamant par la même occasion l’ouverture d’une « commission d’enquete ».

Inflation : Michel-Édouard Leclerc emet des doutes et demande une commission d’enquête

The employer of l’enseigne de grande distribution deems in effet that « the moitié des hausses demandées ne sont pas transparentes » more « suspects ».

« We hope that the deputies (…) have a commission on the origins of inflation that will pass on the front of prices, after transport and the march of premières matières jusqu’aux consommateurs ( …) it seems that we cela nous aiderait beaucoup d’avoir cette obligation de transparency, and compris devant la puissance publique », ainsi declared Michel-Édouard Leclerc au micro d’Apolline de Malherbe, insistant sur le fait que cela « concerns surtout the big international companies » and « international marches ».

If the context linked to the Russian-Ukrainian situation could explain the hausse des tarifs de certaines matières premières, certains ont néanmoins l’impression that, parfois, le conflit sert de prétexte pour justifier l’inflation.

C’est ce laisse will understand Michel-Édouard Leclerc who considers that « l’Ukraine a bon two ».

« Quand vous des manufacturers de produits à base de chocolat et de cocoa que vous invoquent l’Ukraine pour une augmentación de 15% sur de la confiserie, sur des bars chocolatées – je parle de Nestlé, je parle de Mars – faut quand même pas déconner! On est sur un autre continent pour le chocolate et le cacao », déplore-t-il ainsi dans un excès de familiarité.

Le patron du groupe Leclerc s’interroge également sur les hausses des prix de l’huile de tournesol, qui ont flambé ces dernières semaines, au point de carrément triggere de certains rayons de supermarchés.

Évoquant unites « poker mentee party », Michel-Édouard Leclerc believes that « l’État et les parlementaires doivent demander à all the world to come justifier cette part of hausse ».

For rappel, France currently knows a strong hausse des prix à la consommation, laquelle atteint désormais les 5.8% selon une provisional estimation de l’insee.

Leave a Reply

Your email address will not be published.