August 14, 2022

essence IEA

Longue file d’attente pour le carburant en Grande-Bretagne. DR

Par Houari A. – C’est le chef de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) qui le dit. Dans un entretien au quotidien allemand Der Spiegel, Fatih Birol thought that, from now on, l’Europe will be plongée dans une pénurie de carburant sans précédent. Of long files d’attente sont annoncées et il n’est pas dit que cette crise énergétique qui frappe aux portes des pays les plus industrialisés soit courte. Although, d’ailleurs, qu’on commence à ironiser en pensant that les Européens sont à deux doigts de revenir à la bonne vieille calèche.

«The war in Ukraine yielded oil and gas rare», wrote the German journal, who was able to speak to the number of an international organization funded by the OECD in 1974 and based in Paris. “When the season of great vacations arrives in Europe et aux Etats-Unis, the demand for oil is increasing, alors nous pourrions voir des pénuries de diesel, d’essence ou de kérosène, particularly in Europe”, alerte-t-il, au ledemain of the decision of the European Union of Boycotter le gaz russe. «Entourloupe européenne que coincides, in fact, with the decision of Moscow to fermer les vannes aux pays qui refusent de payer en rouble», explaining the sources proches du dossier, which qualified the discours «arrogant» d’Emmanuel Macron à la presse, hier mercredi à Bruxelles, from «coup de bluff».

The pattern of the IEA is categorical : this crisis will be the pire que celle des années 1970. Il explique porquoi : «Il ne s’agissait alors que du pétrole. Cette fois, the crisis, [qui] n’en est qu’à ses balbutiements, touche simultanément le pétrole, le gaz et l’électricité”, at-il indicated dans son entretien à Der Spiegeljournal édité en Germany, le pays le plus touché par l’effet boomerang des sanctions imposed par l’establishment américain à la Russie, sanctions suivies machinalement par l’ensemble des pays européens asservis.

More seriously, the shortage of fuel is concomitant with the impossibility of alleviating the deficit by the nuclear power plants with a large majority that are old and appealed to other fermées unes après les autres à terme. «In France, EDF a dû mettre certaines de ses nucléaires centrales à l’arrêt pour des problèmes de corrosion, faisant dangereusement baisser la production française, habitually exported more later but became importer», fait remarquer slatewho added that “the French operator predicts that, in Grande-Bretagne, the Hinkley Point power plant will prolong the life expectancy, on the one hand, the country comptait to compensate for the difficulties of appropriation related to the war in the Ukraine».

«Aux Etats-Unis, le parc nucléaire est aussi dans un état vieillissant et, comme en France, d’intenses périodes de sécheresse font craindre une chute de la production hydroélectrique. The situation is if it tends to go from great black-outs to exclusion from the country, the richest of the world, et ce dès cet été”, predicted the American media.

HE HAS

Leave a Reply

Your email address will not be published.