August 8, 2022

News game La mystérieuse disparition de la développeuse derrière la premiere héroïne de jeu video sur console

Les affaires de disparition que s’étalent sur quelques décennies débouchent assez rarely sur una conclusion réjouissante. Le cas Ban Tran is an exception where the chapters du récit are revealed to us exaltants.

You never did peut-être encore jamais lu son nom ailleurs, mais Ban Tran est une figure historique du jeu video. Elle is probably la première développeuse à avoir mis en scène une héroïne dans un jeu video sur console, Wabbit. Certains réfuteront peut-être l’informacion en affirmant que l’honneur revient plutôt à un jeu d’arcade du développeur Exidy baptisé Score. Mais il n’y a plus aucun moyen d’y jouer ou d’en voir la moindre image. They are contained, described as a “bataille des sexes”, n’est raconté dans les colonnes de vieux specialized magazines. Alors, tenons-nous-en à Wabbit, un jeu de tir sur Atari 2600 dans lequel la jeune Billie Sue défend son terrain de carottes face à des lapins que en feraient bien leur festin de la. Naturellement, the creator is interested in historiens du jeu video; notamment Kevin Bunch and Kate Willært, who tried to do all the moyens de la joindre pour le bien de leur documentaire, en vain. Quelques années après le développement de Wabbit dans une boîte morte et interrée, Ban Tran s’est tout bonnement evaporée dans la nature. “Elle semble être devenue une sorte de fantômeSouffle Bunch.


The tragedy Apollo

Kevin Bunch is a historien du jeu video passionné d’archives Atari. Kate Willaert, her, plan on the production of a YouTube series of 50 episodes on the female protagonists jouables. Alors forcément, Ban Tran is in quelque sorte leur Graal, le succès ultime à déverrouiller. Mais aux prémices de leurs recherches, on ne sait pas grand chose à son sujet de la, si ce n’est qu’elle est Vietnamienne et qu’elle bossait dans les locaux d’Apollo, une société implantée à Richardson, au Texas. The nightclub is dim for a certain Patrick Roper, a guy who doesn’t know how great he chose aux jeux video mais que already décelé tout le potentiel lucratif après avoir tâté le terrain de NFL Football sur l’Intellivision. Entouré d’une bonne vingtaine d’employés, ils commencent ensemble à commercialiser des titres plus ou moins calqués sur les grands succès d’Activision et other studios en vogue. “Activision to réalisé 26 million sales the premiere année, Apollo on fair 27” aurait présomptueusement lâché Roper lors de l’une de ses ses premières réunions internes. Et puis quand le Krach de 1983 pointe le bout de son nez, Apollo est l’une des premières entreprises à sombrer dans la banqueroute. C’est dans ce bourbier qu’évolue Ban Tran.

La mystérieuse disparition de la développeuse derrière la premiere héroïne de jeu video sur console

The Richardson company offers the posts of experimented programmers assemblers and an experience of microprocessors. We are a firm in full expansion that offers unlimited croissance potential for those three special people. Please contact Michael Smith at 690-8366 or send your CV to: Games by Apollo, 1300 E Arapaho Rd, Richardson. TX 75081 – Announced for the Dallas Morning News, 1982. Source: Video Game History Foundation.

La mystérieuse disparition de la développeuse derrière la premiere héroïne de jeu video sur console

Photo fournie à VGHF

Ban Tran is repérée pour la première fois sur le parking de la boîte par quelques employés. The story is recounted after a forum page in 2013 by a former employee, Dan Oliver, who was hesitant about the accuracy of his souvenirs (Source: Kate Willaert). Mais tout est bon à prendre; he c’est l’un des seuls à se rappeler vaguement du nom de sa collègue de la. “Notre bureau donnait sur le parking et nous pouvions voir les personnes interviewées pour un entretien se garer et monter. Ban était extrêmement seduisante et lorsqu’elle est passée devant nous, les gens sont précipités dans le bureau d’Ed pour le supplier de l’engager. Et nous n’arrêtions pas de passer devant son bureau de ella pour essayer de le faire craquer.” Et il crack. “Ce n’est pas comme si nous avions besoin d’expérience de toute façon. If you know épeler 6502, vous étiez pris”. Mais il s’avère que Ban Tran est une excellente pioche. À Apollo, jacket petite équipe formée is responsible for son propre jeu. Dans son groupe, elle es la seule à Présenter a concept avec un rapidité disconcertante.

C’était an extremely intense concept. Night Trap ressemblait à une histoire pour enfants. 20 years advancing south are temps and well trop intense pour the VCS. Et elle l’expliquait comme si c’était un pique-nique à la plage. Donc assez quickly, le stéréotype a commencé à tomber – Dan Oliver.


Partie sans laissez-faire

La mystérieuse disparition de la développeuse derrière la premiere héroïne de jeu video sur console

Wabbit’s sublime jacket

Malgré ces beautiful ambitions, vous l’aurez peut-être déjà compris, mais Apollo n’est pas franchement adepte de la prize de risque et préfère s’en tenir à ce qu’il sait faire: l’imitation. Ban fera plutôt Wabbit, who does not agree with the base that a variant of Space Invaders. “Ban a reçu le project Wabbit et son idée, je suppose, a été placée dans une capsule temporelle et retirée des années later, attenuée et devenue GTA”, imagine Oliver. Le jeu sort in 1982. The technique is assez impressivenante pour la plate-forme sur laquelle elle repose, l’Atari VCS. D’abord easily domptables, les lapins ennemis deplacent progressivement à une vitesse folle. And the scoring system is highly ingénieux: the part does not end if the mammals score 100 points. In return, if the joueur scores a multiple of 100, he scores des lapins baisse et accorde plus de temps au joueur. In short, the personnage of Billie Sue was also a sensation for her beautiful couleurs. To obtain the result of the limits of a regular machine with monochrome elements, Ban Tran superposes several sprites of different characters to create the petite fille, the couvrant ses cheveux, ses yeux, sa robe et ses chaussures, l’autre illustrating la teinte de sa peau, les semelles de ses chaussures et les parties blanches de sa tenue (source: VGHF). Dans les centers commerciaux, le jeu est rapidly victime de son succès et s’émancipe aisément du simple calque. Kevin Bunch estimates that it is likely to be a plus beau vestige d’Apollo.

More quelques années après la chute de la société, the traces of Ban Tran dissapeared. Et remettre la main des sus semble plus ardu encore qu’une partie d’Où est Charlie en mode cauchemardesque. They are the name of him is massively répandu sur la planete. Rien qu’au Texas, les blanches donnent more than 100 homonymes. Bunch became avoir rédigé une douzaine de letters in 2019, chacune adressée à des Ban Tran, toutes soldées par un échec.

Quant à Roper, le fondateur d’Apollo, il a perdu la vie dans un accident de voiture dans les années 1990. De toute façon, que pourrait vraiment detenir les réponses aux questions de Bunch et Willært? Rappelons the feverish context of l’informatique des années 80, the tenuous mauvaise of six registries, six start-ups in faillite. L’industrie était dans un desordre fou. The plupart des employés d’Apollo n’ont pu obtain leur dernière fiche de paie qu’en passant par la case tribunal. Une aubaine, car c’est finally par ce biais que les aidantes de la Video Game History Foundation (organization à but non-profit) met la main sur Tran: en faisant des recherches sur les affaires judiciaires liées à la faillite d’Apollo . On discovery that in reality, a letter from the alphabet seme le chaos dans les recherches by Kevin Bunch and Kate Willært. Ban Tran s’appellait en réalité Van Tran, ahead of becoming Van Mai à la suite d’un mariage. They are collègue Dan Oliver doutait à raison de sa mémoire of him.

L’une des parties les most difficiles de l’écriture sur les femmes dans l’histoire du jeu, c’est quand elles prennent un nouveau nom après avoir published a travail, et que soudainement leur travail est divisé en deux, ou qu’ it is entirely effective – Kate Willaert.


Mystère elucidated

Dans les colonnes de Video Game History Foundation, c’est désormais Van Mai qui raconte sa propre histoire. A refugee from the Vietnam War, she settled in Dallas with her family who enrolled in a local secondary school. More la barrière de la langue de la pousse à abandonner et elle opte plutôt pour des cours du soir suite aux conseils d’une amie de ella. Elle and learn the programming sur l’IMB 360. Le langage des ordinateurs lui semble bien plus confortant. One fois sa certification en poche, elle decroche a post de programmatrice dans el secteur éducatif du Dallas Independent School District. Well, it’s hard for her to say that she finally took over one year from the Dallas Morning News published by Apollo. Leurs locaux de la se trouvent justement à quelques pas de chez elle. La suite, nous la connaissions dans les grandes lignes; Van Mai parvient à faire tourner Wabbit avec seulement 4 kilo-octets de mémoire. Je suis un assez bonne codeuse grace à cela, car au début, il n’y avait pas beaucoup de place pour écrire votre logique, et vous devez écrire une bonne logique à cause de l’espace“. The development and occupation that 4 to 6 months after that, I am presented at the Foire de l’État du Texas avant d’être rapidly commercialized. “Ma mère était fière de moi“. Pleine d’ambitions, Mai planche alors sur la conception d’un nouveau jeu, avant que la banqueroute ne la force à faire ses cartons. Elle raconte qu’au cours des derniers mois de travail, les employés d’Apollo ont obtainu of the society that leur verse des redevances sur les copies de leurs jeux vendues. They are dernier chèque a mi près de sept ans à lui parvenir.

An après the disparition of the boîte, Van Mai plans on an unpublished version of Solar Fox pour l’Atari 5200 chez MicroGraphic Image. Dans les locaux de cette entreprise dont les murs sentent encore la peinture fraîche, elle retrouve d’anciens collègues d’Apollo: Tim Martin, Cash Foley et Robert Barber. Mais l’ambiance n’est pas au beau fixe pour autant. Mai se souvient que les disputeent animaient régulièrement les échanges des fondateurs. Solar Fox exhibited fiercely at the Consumer Electronics Show in 1983 more than ever. Les raisons ne seront pas vraiment étalées. Mais vous avez saisi l’idée: Van Mai is certain bourrée de talent, mas clairement pas de chance. Resigned, it rejoined the banks of the University of California, and it was installed in Texas to work as a developer of Oracle in a French telecommunications company. Aujourd’hui, elle évolue dans le banking sector. Certains diront que les mystères sont toujours meilleurs intacts, mais sa mise en lumière de la permis de rétablir tout un pan d’histoire. L’histoire du jeu video deborde de talents qui, par la force des choses et un contexte malheureux, n’ont jamais pu s’y épanouir pleinement. C’était aussi le cas de Jim Sachs pioneer du pixel art sur Amiga dont nous vous racontions l’histoire il ya quelques semaines. Le jeu video est loin derrière Van Mai, mais son empreinte de l’est indélébile.

C’était merveilleux. Écrire des jeux est ce qu’il ya de plus – je ne sais pas, je ne pourrai jamais find un travail comme ça. Vous plongez juste là-dedans, vous jouez à des jeux pendant un certain temps pour avoir des idées, puis vous vous asseyez et vous parlez à vos coéquipiers, en vous donnant des avis les uns aux autres. C’était amusant – Van Mai.

Source : Video Game History Foundation, Polygon, Gamespot

Leave a Reply

Your email address will not be published.