August 14, 2022

If Tesla understood incarner le nec plus ultra de la technologie automobile, le builder california semble en revenge beaucoup moins progressiste sur le plan du travail.

Disons en effet qu’Elon Musk, le charismatique patron de l’enseigne, celui de Space X aussi, et celui qui souhaite aussi racheter Twitter, avec certes moins de facilité que prévu, vient de taper du poing sur la table, plutôt lourdement…

Finish the « home office » chez Tesla, sinon…la porte !

Dans un mail adressé mardi dernier online, celui-ci demands a return sans délai de ses cadres au bureau derrière leurs écrans pros, leur demandant d’être présents sur leur lieu de travail au minimum 40 heures per semaine. Sans quoi, pour citer l’homme devenu en quelques années le plus riche de la planete: « If you do not return to work, we considered that you had resigned. » En clair, revenez, sin c’est la porte…!

Cette annonce, who also brutally intervenes that sifflet him in the end of récré, to visibly du mal à passer chez les salariés. Not long ago, ailleurs arose a levée de boucliers des syndicats, particularly in Germany or Tesla possède à Grünheide, they are a huge usine européenne, the « Tesla Gigafactory-Berlin-Brandenbourg », celle qui produit le Model Y, SUV de taille intermediaire.

Là-bas, l’historique et puissant syndicat fédéral IG Metall immediately flew to the 4,000 local salaries in leur significant that it is ils avaient l’intention de s’opposer à la mesure anti-teletravail d’Elon Musk, ils seraient Evidemment soutenus avec force dans leur contestation.

Stop aux recrues et baisse de 10% des effectifs

Derrière cette menace à peine voilée et cette exigence d’un retour au bureau, le patron de Tesla semble préparer ses effectifs à un tour de vis bien plus général. Jeudi dernier en effet, Elon Musk a laissé entrevoir une mesure encore moins encourageante.

In a new internal note, it was concerned about the world economic outlook (it evokes a « très mauvais presentiment »). A vision of the future that will lead to the desire of one party to pause the recruitments partout dans le monde et d’autre part, will reduce the effects of 10%. A decision that peut paraître étonnante et qui là-encore, ne manquera pas sans doute de susciter l’incompréhension.

Rappelons that Tesla to know three dernières années une dazzling croissance de sa masse salarye. The group of employees currently has 110,000 employees, compared to around 48,000 in 2019, according to the Statista online portal. He sold for more than 18 million euros in affairs in the first quarter of 2022, which corresponds to a gain of 81% for reports of three first months of 2021.

Leave a Reply

Your email address will not be published.