August 14, 2022

Les cours des hydrocarbons, notamment ceux de l’or noir, ont registered a dazzling ascent after the debut of the armed conflict between Russia and Ukraine. A report from the Goldman Sachs affairs bank reported an increase in the price of oil atteignant to the 135 dollars per barrel at the end of the year.

Selon Golman Sachs, prix du petrole brut augmenteront pour équilibrer l’offre et la demande sur le marché mondial; et ce, pour atteindre les 135 dollars le barrel au cours d’une période d’un an, à compter du début juillet.

Les analystes expliquent cette tendance haussière par la reprise de la demande chinoise, suite à la levée des restrictions liées à la Covid-19; More also for the rise of Russian production that intervenes in the margin of a context marked by the Russian-Ukrainian armed conflict and the mise en place of a European embargo on the Kremlin oil.

After Michael Hewson, analyst for CMC Markets, « the reprise of the demand after the réouverture of Beijing and Shanghai contributes to sustaining the courses »; ce qui est loin d’être une bonne nouvelle quant à une éventuelle baisse des prix.

The members of l’OPEC et leurs alliés avaient decided to increase the global oil production in juillet prochain ; dans le but de retrouver un équilibre pétrolier mondial. Cependant, the analyst Tamas Varga estimates that it is likely that the cell will arrive.

Ce qui maintient la hausse des prix du pétrole

Selon CNN Business, les prix du pétrole à trois chiffres ne sont pas prêts à shoot; Car after the debut of the Russo-Ukrainian conflit, the prix ne sont pas rediscendus au-dessous des 117 dollars le barrel. The même source explains that three factors allow him to maintain this inflation.

On board, the agitation of the European abandonment of Russian oil also means that the mise en place of an embargo and a series of sanctions against Moscow. Les pays de l’Union Européenne (UE) cherchent de nouveaux fournisseurs dans le but de suspendre les importations pétrolières russes.

Ensuite, il est question des alternatives insuffisantes quant à l’approvisionnement en pétrole ; Russia is the representative of the seule 14% of the world’s appropriation in petroleum and the western sanctions are found ont generated an important manque sur le marché.

Enfin, il s’avère que la demande mondiale pourrait faire grimper les prix de l’or noir; notamment après la levée des restrictions sanitaires liées au Coronavirus en Chine. In effect, the blockade due to Covid-19 has resolved the demand for the largest importer of oil in the world.

Nouveau record pour le Sahara Blend Algerian

Il convient de noter que face à ce contexte économique particulier; The prix du pétrole sont repartis à la hausse. Hi, Mardi 7 June, the Algerian Sahara Blend I registered a nouveau record and earned 1.63% for atteindre them 123.51 dollars per barrel.

The price of the barrel of Brent de la mer du Nord for livraison in August increased by 0.88% to pay 120.57 dollars for the barrel. Pour sa part, le pétrole américain, West Texas Intermediate (WTI), at gagné 0.76% pour s’établir à 119.41 dollars per barrel.

Leave a Reply

Your email address will not be published.