June 23, 2022

Toutes les compagnies aériennes devraient être touchées par des grèves ou des annulations cet été. In cause, a manque d’effectifs et des syndicats revendiquant une hausse des salaires.

L’été s’annonce complicated pour les compagnies aériennes. Pour l’heure, they semblent toutes concernées par des grèves et des annulations dans les prochaines semaines.

SEE ALSO – L’aéroport de Bruxelles-National annule tous ses vols en raison d’une grève

Dans une lettre ouverte, the Fédération européenne des travailleurs du transport indicated on Monday that “le chaos auquel fait face le secteur aérien ne fera que s’aggraver tout au long de l’été».

Air France and Transavia affected by a grève de piles

the group Air France-KLM I know “dit prêt pour cet été», to indicate they are directeur général, benjamin smith the dernière week. L’entreprise souligne «the packing of 300 piles, 200 mechanics and 200 agents d’scale saisonniers» aux airports of Paris Charles-de-Gaulle and Orly. Thank you for recruiting, Air France «n’a pas annulé de vols cet été, ayant I anticipated the reprise» du tourisme.

Mais une grève est d’ores et déjà prevue par le syndicat de piles, Alter, pour le samedi 25 juin. For the airports concerned, Charles-de-Gaulle, Orly, et «Potentially Toulouse, Nice and Marseille», indicates Alexandre Rio, president d’Alter. Il added that Transavia is also impacted by cette grève, uniquely sur l’aéroport d’Orly. En tout, une vingtaine de vols des deux compagnies sont ciblés. «Il s’agit de vols longs et courts courriers. Two vols sur quatre à destination de Calvi (Corse) devraient être concernés», completes Alexandre Rio. In addition to cette grève de piles, Transavia a «Procédé à l’annulation de 3% de ses vols pour juillet et août». Selon la compagnie, cela lui permettra «de mieux assure the robustness and punctuation of the son program». «Nous avons informed l’ensemble des passagers concerningés dès à présent et nous avons I proposed a solution of réacheminement pour 95% d’entre eux entre J-1 et J+1», communicate l’entreprise.

The Syndicat national des personnels navigants commerciaux (SNPNC) announces for ailleurs qu’un préavis «sera déposé dans les prochains jours», uniquely for Transavia. The dates of the grève ne sont pas encore confirmed par l’intersyndicale mais elles «s’étaleront jusqu’à the end of l’été», specifies Nicolas Bessalam, representative of the syndicale section of the SNPNC. Les aéroports d’Orly, Nantes, Lyon and Montpellier devraient être visés par cette grève. Nicolas Bessalam souligne that «92% of Transavia cabin chefs and 88% of hôtesses and stewards are ready to suivre le mouvement». The objective is to obtain a revaluation of salaries. Il l’assure, «it will be three complicated».

An été difficile pour Ryanair

The airline company Ryanair This is the most affected by the grèves: June 25 in Italy, June 25 and 26 in France, June 24, 25 and 26 in Belgium, Portugal and Spain and June 30, 1st and 2nd in New York Spain. For the airports potentially touched, Ryanair has four air bases in France: Marseille, Toulouse, Beauvais and Bordeaux. «The company does not respect the repo times, nor the conditions of work prescribed by the civil aviation code», questions Damien Mourgues, delegate SNPNC-FO. Une grève a déjà été menée les 12 et 13 juin derniers, annulant 25% de vols en France.

Ryanair’s management appealed on June 17 to reprimand the negotiations with the unions. The PDG, Michael O’Leary, assured that they were serious and disturbed the activity of the low cost company: «The plupart des vols continueront à être assurés, even if a syndicat of “Mickey” was grève in Spain.» If the discussions are not conclusive, Damien Mourgues is not excluded from the nouvelles grèves, «notamment autour du pont du 14 juillet». I contacted pair The FigaroRyanair n’a pas répondu aux sollicitaciones.

Des annulations à prévoir chez easyJet

If your holiday destination is found in Spain, gare aux annulations d’easyjet. L’Union syndicale ouvrière espagnole a préavis de grève for the 1st, 2 and 3 July, also for the 15, 16, 17 and 29, 30, 31 July at the airports of Barcelone, Malaga and Palma de Majorque. À ce stade, seoul le weekend du 23 et du 24 juillet est épargné.

Du côté de la France, delegated trade union SNPNC, William Bourdon, point out that you “negotiations sont en cours» with the airline company, et qu’elles «sont plutôt positives». «Nous allons essayer de faire notre possible pour les passagers et de ne pas trop perturber leurs vacances», ajoute-t-il. The SNPNC gives a manque d’effectifs, entraînant une «instability of plannings». D’après William Bourdon, «il y aura des annulations à coup sûr», car les «effectifs supplémentaires n’arriveront pas avant courant juillet». «C’est foutu pour cet été», renchérit-il.

The easyJet company mentions that it «continue to work on the vol program». «The great majority of our clients were not affected. For impacted clients, they pourront être rebasculés vers un autre vol easyJet dans les 24 heures. We informed directly the clients concerned about the days to come in leur indiquant leurs options: I am transferring on another vol, effecting a new reservation or receiving a refund.».


SEE ALSO – A quarter of the yearly vols jeudi matin à l’aéroport de Paris-CDG en raison d’une grève

Leave a Reply

Your email address will not be published.