August 14, 2022

A plane sur quatre restera cloué au sol ce jeudi matin à Roissy, et jusqu’à 14 heures, in raison d’un mouvement de grève des personnels de l’aéroport.

Cette action fait suite à un communiqué du 24 mai dans lequel la CGT appealed à un mouvement de grève pour des augmentations de salaire. The Directorate General of Civil Aviation (DGAC) demanded aux companies of réduire leur name of vols between 7 hours and 14 hours, alors that many European airports ont récemment été confrontés à d’enormous difficultiesés de gestion de voyageurs en raison d’ a manque of personnel.

Air France, principale compagnie opérant sur le hub de Paris-Charles-de-Gaulle, also announced avoir annulé 85 vols court et moyen-courriers jeudi pour répondre aux exigences de la DGAC. « Des changes d’hours sur des vols long-courriers » are also previously, to complete the company, specifying that « the clients concerned were contacted directly ».

“Tout augmente, sauf nos rémunérations”

The ensemble of syndicats of the airport of Roissy (CGT, FO, CFDT, CFTC, CFE-CGC, Unsa et SUD) appealed to the salaries of the platform to be mobilized to claim a salary of 300 euros « sans condition , pour toutes et tous». “I wasted the reprise of the traffic and the beneficial effects, not the work that was paid for the just value”, s’indignent the syndicats dans un tract commun. “Tout augmente, sauf nos rémunérations”, dénoncent-ils.

For FO, “the chaos rose after several weeks for the salaries working on the names of airport platforms in France and Europe is intolerable.” The union estimates that 15,000 people lost their jobs in many years in the air sector due to the Covid-19 pandemic, who are concerned about “pressurized salaries”.

VIDEO. Aéroports de Paris : Orly blocked by protesters

At the end of April, the president of ADP announced that 4,000 posts were ready to pour over the airport platforms of Orly and Roissy, confronted with major recruitment problems. Après deux ans de vaches maigres liées a la pandémie, le trafic aérien redémarre à toute vitesse en Europe et retrouve peu à peu ses niveaux de 2019.

Dans certains aéroports européens, le manque de personnel a déjà débouché sur d’énormes pagoilles comme à Amsterdam-Schiphol ou Frankfurt, où des vols ont dû être annulés ces dernières semaines in raison de pénuries de personnels au sol. Au Royaume-Uni, des centaines de vols ont été annulés la semaine dernière pour la même raison.

To note that it is mercredi, an autre social movement des agents de sûreté a occasionné des retards dans les aéroports Roissy-Charles de Gaulle et Orly.

Leave a Reply

Your email address will not be published.