June 21, 2022

Engie was mounted rassurant en pleine crise gazière. On Tuesday June 21, the former GDF affirmed that it was difficult to meet, alors que plus aucun mètre cube de gaz russe n’arrive en France par gazoduc.

«Aujourd’hui, nous n’avons pas de difficultés à alimenter nos clients», to assured Cécile Prévieu, director general adjointe d’Engie, in charge of activités solutions clients, lors d’une conférence de presse.

« Le groupe Engie a une politique de diversification sur ses approvisionnements en gaz. On a d’autres fournisseurs et on accélère sur cette diversification, notamment avec l’Algérie ou la Norvège »at-elle ajouté, in précisant that the stockages are remplissaient well. « Sur la France, on est presqu’à 60% aujourd’hui »at-elle I indicated.

A good level of stockage

The stockage of gas has become a priority in Europe, although the Russian government Gazprom progressively grows its robinets with its member states. the last week, il a annoncé plusieurs baisses de livraisons de gaz via le gazoduc Nord Stream, sur fond de bras de fer between the western countries and Russia in the context of the war in Ukraine. Result, the debt is strongly reduit against l’Allemagne, l’Autriche et l’Italie. La France, elle, ne reçoit plus une goutte de gaz russe par gazoduc, même si les importations de gas russe liquéfié par bateaux méthaniers se poursuivent.

Les pays touchés cherchent donc à réduire au maximum leur consommation de gaz pendant cette période estivale in order to constitute des réserves pour l’hiver prochain, période pendant laquelle l’absence de gaz russe aura le plus d’effets dommageables compte tenu des besoins en chauffage .

La semaine dernière, le Parlement européen et le Conseil, regroupant les Vingt-Sept, ont d’ailleurs found an accord sur le stockage de gaz. The prevoit that the Member States replissent leurs réserves à au moins 80% of leurs capacités d’ici novembre. Ce level minimum devra grimper à 90% les hivers prochains.

The energy crisis, a business accelerator

In addition, globally, the explosion of energy and wealth enjeux, amplified by the Russian invasion of Ukraine, constituted an aubaine pour les activities de decarbonation d’Engie, regrouped under the ombrelle Energy Solutions, dont le chiffre d’affaires a frôlé les 10 milliards d’euros in 2021.

«Pour nous, c’est un formidable accelérateur pour faire de la décarbonation en Europe et pour développer des projets de verdissement», assured the adjoining general guideline. «Plus the prix du gaz et de l’électricité sont hauts, plus nous avons de sues sur l’autoconsommation et le verdissement des réseaux [de chaleur et de froid, ndlr]», at-elle étayé.

Energy Solutions, led by Cécile Prévieu, is one of the four major activities of the Engie group. It employs 40,000 collaborators in a country estate and consists in proposing a panel of solutions to reduce and green the energy consumption of cities, collectivities, industries and large acts of tertiary, in a decarbonization logic.

Decarbonizer collectivites et les industriels

Pour ce faire, Energy Solutions develops energy performance contracts and energy production plants (solaire, steam) on industrial and tertiary sites. Cette activité développe également des réseaux de chaleur et de froid pour les collectivités. Energy Solutions also resold its number 1 worldwide for household income and the 3rd for household income.

Concretely, it is the activity of producing the house or the cold forme of water chaude or cold water and distributing the fluids to all the buildings of a quartier or a town through the tuyaux souterrains. Historiquement, cette chaleur ou ce froid était produit à de gaz naturel, mais progressivement ces réseaux se verdissent, grace à des solutions alternatives comme la géothermie ou la biomasse. Aujourd’hui, over the 150 réseaux de chaleur et de froid operated in France by Energy Solutions, 60% are fed by renewable energies.

Une energie verte, locale et decentralized

«We allow solutions to sort out the marché», indicated Cécile Prévieu, in faisant référence aux solutions de production locale, comme la biomasse, la géothermie ou encore les centrales solaires coupled à l’autoconsommation. Or ces local solutions favorisent l’indépendance énergétique et la résilience, fait valoir Engie. De quoi seduire les industriels et les collectivités à l’heure où les prix du gaz et de l’électricité sur les marchés sont très eleves et volatile et où la sécurité d’approvisionnement redevient une question majeure.

Sur ce vaste marché de la decarbonación, Energy Solutions sees a croissance annuelle moyenne of 4 to 5%. She sold 23 gigawatts of installed decentralized energy infrastructures (dont 19 gigawatts of household and cold storage), and expects to add 8 supplements by 2025. «Energy Solutions is one of the deux vecteurs de croissance du groupe avec les renouvelables», souligne Cécile Prévieu. Objectif : doubler the EBIT (this is according to the number of net affairs, after deduction of the different charges of exploitation that incombent to a company) from 2024.