August 14, 2022

To the question of savoir: “comment faire un avion sans la Russie?”, thème d’une table-ronde du Paris Air Forum 2022, Raphaël Danino-Perraud, chercheur associé à l’Institut français des relations internationales (Ifri), résumait well the problem : “A plane, c’est possible, tous les avions, c’est impossible”. Tel est le défi posed by the dependence of the European aeronautical industry on the égard des matières premières fournies por la Russie, in particular a strategic metal: the titan.

Non soumis aux european sanctions

If the metal is not part of the list of products that are subject to European sanctions imposed on Russia, in retaliation for the decision of Vladimir Poutine to envahir the Ukraine on February 24, the aeronautical sector is fully aware of the need de réduire sa trop grande dépendance à ce pays fournisseur. At the world level, the aeronautics sector does not represent 8% of the world demand for titan, where the main debouché is in the paint sector. More and more qualités de titan, cellui de qualité supérieure est utilisé dans el sector aéronautique, notamment dans the manufacture des motors d’avions, avec un titan “premium”.

Even more than 240,000 tonnes of titan “qualité aéronautique” produced in the form of sponges, ingots, semi-finished products, or encore of pieces, Japan in fournit in Seoul 50%, Russia 30% in 40%, notamment à travers son entreprise VSMPO-AVISMA, suivi du Kazakhstan. The Arabian Saoudite will be proactively present on the march, and will become a source of diversification and one of the aeronautical qualifications obtained. Jusqu’au conflict, the European aeronautical sector depends on 30% to 50% of the Russian kisses. Aux Etats-Unis, Boeing announced its willingness to pass Russian imports on its tournant advantage over Japan, more ahead of the end of 2022.

Cette nécessité de devoir trouver des alternatives pousse les pouvoirs publics à organiser les acteurs pour rationaliser les besoins. “Chaque mardi, une “task force” sur les besoins en métaux réunit les différents acteurs dont le Gifas pour évaluer l’état de stocks et définir à quelle échéance cette filière d’excellence retrouverait en danger”explains Oriane Chenin, sous-directrice des materiels de transport, de la mécanique et de l’énergie à la Direction générale des entreprises (DGE).

The State is currently in effect for my recovery, which conflicts with the fact that there are some disturbances in the appropriation chains involved in the crisis of the pandemic, which, by others, is aware of the government’s need to retrospect a part of la souveraineté sinon française du moins européenne sur des filières stratégiques, notamment sur les marchés des métaux stratégiques, comme en témoigne the publication of a rewritten rapport by Philippe Varin.

Coentreprise avec un groupe kazakh

The reflection of reducing the dependence on the Russian titan and the date of the ailleurs for the Russian-Ukrainian conflict. “Airbus voulait diversifier ses importations de titan il y une dizaine d’années”rappelle Julien Burdeau, director of transformation and strategy d’Aubert & Duval, Entreprise that I inaugurated in France in 2012 UKAD, a co-entreprise for the manufacture of titan products created with the Kazakh group UKTMP, for one more proche des donneurs d’ordre et développer un modèle plus intégré in France.

Mais le conflict en Ukraine complicate la donne. “Nous subissons les conséquences de la guerre que disturba la logistique et l’approvisionnement notamment pour les ingots de titan en provenance du Kazakhstan”souligne Julien Burdeau, precise that in raison du conflit, “de nombreux industriels reportent leurs demande de demi-produits et pièces en titan sur nous”. Car l’entreprise russe VSMPO-AVISMA ne fournit pas seulement des éponges et des ingots mais aussi des produits semi-finis et des pièces. An opportunity for Aubert & Duval that employed 3,500 salaries. “Il faut se substituer à tout ce panel”pointe Julien Burdeau, who rappelled that the sector of the aeronautical sort of deux ans de vaches maigres in raison de la pandémie. “Le défi est de redémarrer les chaînes de production et nous connaissons de tensions en matière de compétence”, souligne-t-il. In outre, il faut prendre en compte “La hausse des prix des matières premières, surtout celle du prix de l’énergie, in particular de l’électricité et du gaz, qui vont tripler et se surajouter aux autres coûts. Ce n’est pas soutenable”avertit-il.

The recycling track

“If at court terme, il faut se tourner vers d’autres pays pour réduire la dépendance à la Russie, à moyen terme, il est nécessaire de diversifier nos approvisionnements pour retrouver notre souveraineté ce qui passe également par le développement du recycling du titane pour avoir a complementary offer”confirmed Oriane Chenain.

Dans ce cas aussi, la démarche avait été déjà engagée avant le conflict. “Our avons created with EcoTitanium in a recycling unit”, rappelled Julien Burdeau. More l’activité à peine démarrée fin 2018 a été pénalisée par la pandémie. Relaunched at the end of 2021, it has the objective of producing 4,000 tonnes, soit 10 to 15% of the kisses, compared to 30% covered by the Russian titan.

The process consists in recovering the cups of titan (90% of the metal used in the final aeronautical production in chutes) for the production of sponges, ingots, demi-products and pieces in titan. Jusqu’à récemment, ils étaient expediés en majeure partie aux Etats-Unis.

If you recycle and do not reduce the cost of the unit, they offer you other advantages. “The titan issu du recyclage present a meilleur bilan in matière environnementale, énergétique, et d’émissions de CO2 que celui du titan issu de l’extraction minière”souligne Raphaël Danino-Perraud, qui rappelle qu’il s’agit d’une “Strategy of long term”. The choix qui sont faits aujourd’hui ne produiront leurs résultats que dans dix ans”.

An enjeu que ne réduit d’ailleurs pas au seul cas du titan. The war in Ukraine, after the crisis of the pandemic and the disturbances in the chains of appropriation and the involvement of the prices of the first matières ont fait évoluer non seulement le sector de l’industrie mais aussi les décideurs politiques. “Il ya désormais une prize de conscience des enjeux en matière de souveraineté, de recyclage et de decarbonation en France mais aussi au niveau européen”Oriane Chenin concluded.