August 14, 2022

On est jamais mieux servi que par soi-même dit l’adage. Quelques jours après that Carlos Tavares dit réfléchir à produire sa of him « own energy » pour alimenter les usines de Stellantis, c’est au tour de Rodolphe Saadé de franchir le pas. The French armement announces a communiqué to co-invest with Engie for the production of 200,000 tonnes of renewable gas by 2028 « pour les besoins de CMA CGM et de l’industrie du shipping ».

Dans l’idee de l’armateur Marseillais, ce carburant vert pourrait, in effect, to replace the natural gas liquéfié d’origine fossile que propulsa sa flotte de porte-conteneurs dit « dual-fuel » leave in capacity of functionner au méthane de synthèse. Currently 30 units, celle-ci devrait être portée à 77 navires d’ici a peu plus de quatre ans, précise l’armament qui vise « net zero carbon in 2050 » as he rappelled Christine Cabau Woehrel, executive central director.

11,000 tonnes pour commencer

Act I de ce pas de deux avec Engie, eschewed the dernier sous l’égide de la «coalition pour l’énergie de demain», devrait prendre la forma d’un co-investissement d’un amount de 150 million d’euros dans une première installation de pyrogazéïfication. The final decision will not be prized that the end of cette année, plus the deux groupes, who in the future the actionnaires majoritaires, annoncent déjà la couleur. Ils projettent de produire 11,000 tonnes of biométhane of second generation from « disposal of wood and solid fuel recovery » avec une mise en service graduelle à compter de 2026.

CMA CGM deboule dans le capital d’Air France-KLM

Baptized Salamandre du nom de ce petit animal reputed to traverse the flammes sans dommages, the usine transposera à grande échelle la technologie éprouvée depuis 2017 par el groupe de Catherine Mac Gregor sur la experimentale Gaya situated à Saint Fons dans le Rhône. « She has demonstrated the viability of the technique, the economy and the environment » insist-t-on chez le gazier français.

Pour boucler le financement de la dite usine, « a demand for support to this deposited auprès du fonds Innovation of the European Commission », précisent Engie et CMA CGM dans leur communiqué commun. Selon nos informations, la Région Normandie aussi été approchée.

Cap sur Le Havre

Quant à l’implantation de Salamandre, elle est presentie au Havre. The deux groupes convoit a terrain autrefois occupé por une cimenterie Lafarge, pour lequel ils candidatent à an appeal à manifestation d’intérêt launched by l’établissement portuaire Haropa. Sans certainty of success. « This is an ideal place to be interested in the beauty of the world », trust a well-informed source to The Tribune. On ne sera pas étonné donc that the CMA CGM insists sur « the strategic importance » que revêt le port du Havre pour son développement. A toutes fins utiles, la compagnie de la famille Saadé rappelle y assure « 15 hebdomadaire liaisons » et and employer « more than 400 salaries ». Il est permis d’y voir a message adressé aux autorités du port.