August 8, 2022

La maison-mère de Facebook annoncé réduire ses projets d’embauche d’ingénieurs d’au moins 30% cette année. Alors that Meta fait face to a slowdown of sa croissance, the group is restructured.

Target reduit la voilure. The maison-mère of Facebook will reduce its projects d’embauche d’ingénieurs d’au moins 30% cette année, report Reuters. The PDG Mark Zuckerberg in a report on his employees on June 30 at a meeting, all told by the warnings that they are preparing for a deep economic slowdown.

In total, the company devrait tout de même embaucher between 6,000 and 7,000 engineers courant 2022, against the 10,000 posts initially budgétés.

“If I were to give up, I would say that I was agit peut-être de l’un des pires slowdowns que nous ayons connus dans l’histoire récente”, according to Mark Zuckerberg auprès de ses équipes, according to a registration that could access Reuters.

“Increase the pressure” on salaries

Au-delà de réduire les créations de posts, Meta va intentionnellement laisser des emplois vacants. The objectif clairement assumed: “increase the pressure” on the indexes of performances, in order to defeat the incapable employees of atteindre ces nouveaux objectifs.

“Actually, there is probably already one of the people in the business who needs something else,” said Mark Zuckerberg.

Et de poursuivre: “J’espère qu’en augmentant les attentes, en fixant des objectifs plus ambitieux et en faisant monter un peu la pression, certains d’entre vous décideront que cet endroit n’est pas pour eux. Et je suis d ‘accord avec cette autosélection.”

turbulence period

Facebook went through a period of turbulence. They are an economic model, entirely based on publicity, and are criticized by the regulators of the entire world for the protection of human rights defenders.

Il fait face à un slowdown de la croissance de ses utilisateurs – que sont tout de même 2.8 milliards dans le monde – et de son chiffre d’affaires, que restait cependant de près de 34 milliards de dollars (around 29.8 milliards d’euros) in 2021. Consequence: they are cours de bourse a été divisé par deux depuis le début de l’année 2022, passing d’un titre d’environ 338 à 161 dollars.

Meta cherche donc à se restructurer. The départ début juin de l’emblématique number 2, Sheryl Sandberg, a poussé le groupe à revoir sa direction of her.

With the context, the American business doit “establish the priorities of maniere plus impitoyable” et “faire fonctionner des équipes plus légères, plus aggressives et plus performantes”, written in an internal note consulted by Reuters, Chris Cox, product manager.

“Je dois souligner que nous traversons une période grave et que les vents contraires sont feroces, justifie Chris Cox. Nous devons agir sans faille dans un environnement de croissance idling, où les équipes ne doivent pas s’attendre à un afflux massif de nouveaux ingénieurs et de nouveaux budgets.”

The New Paris of Meta

Pour poursuivre son développement, Meta cherche à s’assurer de nouvelles sources de revenus avec deux nouveaux défis.

At court terme, le groupe veut prendre le virage de la video en poussant davantage les formats courts des “Story” et des “Reels” sur Facebook et Instagram – une façon de mieux copier et concurrencer TikTok.

Dans cette optique, Meta devrait ainsi multiplier par cinq son nome d’unités de traitement graphique (GPU) dans ses centers de stockage d’ici la fin de l’année pour support le développement de sa function de recommandation de content “Discovery” ( découverte), to affirmé le responsable des produits.

A long term, Meta mise sur la réalité virtuelle et augmentée pour s’imposer dans le metavers. More invest dans le développement de ces nouvelles technologies a coût. Rien qu’au first quarter 2022, cette division a fait perdre pres de 3 milliards de dollars à Meta – contre 10 milliards de pertes cumulées sur toute l’année 2021. De quoi pousser le groupe à revoir aussi à la baisse sa stratégie de développement of material.

Leave a Reply

Your email address will not be published.