August 8, 2022

(BFM Bourse) – La Bourse de Paris achève cette semaine en baisse de 0.6%, réagissant au rebond inattendu des créations de posts aux Etats-Unis. L’excellente santé du marché de l’emploi outre-Atlantique laisse augurer une posture encore plus stricte de la Réserve fédérale sur les taux d’intérêt. You ACC 40 affiche malgré tout une positive performance in rythme hebdomadaire.

In normal times, an improvement in the marché de l’emploi aux Etats-Unis aurait été saluée. Mais les opérateurs ont été échaudés par le grand rendez-vous du jour, ceux-ci étaient encore convaincus de la moderation de la Fed dans la conduite de sa politique monétaire. Les espoirs sont quasiment réduits à néant, les investisseurs anticipant désormais nouvelle hausse des taux de trois quarts de pourcentage points lors de la réunion de septembre.

You ACC 40 clôture cette dernière séance de la semaine en baisse from 0.63% to 6,472.35 points après avoir perdu près de 1% in réaction à ce rapport sur l’emploi (-0.95% to 6,449.72 points au plus bas du jour). In rythme hebdomadaire, le bilan comptable est positif, la cote parisienne enchaîne une cinquième semaine dans le vert (+0.37%).

A marché de l’emploi américain au beau fixe

The santé du marché de l’emploi de la première économie mondiale est au beau fixe. She created 528,000 job creations in July, and the analysts tabled over 250,000 new jobs. He sold from June to Lui also was revised in hausse to 398,000 against 372,000 previously estimated. From son côté, le taux de chômage to reculé from 0.1 point to 3.5%, revenant à un level pré-pandémie. The hourly wage is currently estimated at 0.5% over a month, while the average hourly wage rate is 5.2% over an increase in the shortage of main d’oeuvre. Inflation seems to be confirmed, and the Fed wants to poursuivre the movement to normalize monétaire faute de voir l’inflation calmer. Subject to this, Loretta Mester’s statement from the antenna of the Réserve fédérale de Cleveland does not laissez-faire the privileged position of those responsible for the Fed. ‘in deuxième partie de 2023.

According to the calculations of term contracts of CME Group, the probability of a new hausse des taux of 0.75% in September is estimated to be 70% against 34% the average. Les anticipations d’un prochain resserrement monétaire are translated également sur les marchés obligataires. The return on American loans at 10 years tends to be 2.858%, while the rate of return at 2 years bonds is 3.252%.

Sensitive aux hausses des taux d’intérêt, teleperformance at cédé 6.25% vendredi à la clôture. In return, the banks ont threw leur épingle du jeu à l’image de Agricultural Credit (+2%), BNP Paribas (+1.1%), axa (+1.5%) tandis that General Company affichait a symbolic gain of 0.02%.

Publicis lost 2.6% on the chair of British advertising giant WPP with the results for six months on this sanctioned London.

Rothschild & Co limited its assets to 5.2%, the financial establishment of its profits strongly baisser in the first half, are investment activities and private interests despite their comptes.

Well that in hausse vendredi, the prix du pétrole évoluent toujours à leurs niveaux précédant l’invasion russe de l’Ukraine, sous les craintes d’a slowdown in the world economy. the barrel of Brent progressait from 1.8% to 95.79 dollars tandis that WTI gain 1.7%, at 89.59 dollars.

Sabrina Sadgui – ©2022 BFM Bourse

Leave a Reply

Your email address will not be published.