August 14, 2022

I published the Jeudi on June 9, 2022 at 10:30 a.m.

Les députés européens ont me mercredi cette disposition phare du plan de l’Union européenne pour lutter contra le réchauffement climatique.

Une mesure majeure dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. The European Parliament approved, granted on June 8, I lost a strong opposition de la droite, the proposal of Bruxelles to reduce to zero the emissions of new automobiles from 2035de facto authorizing the sale of electric vehicles.

The Eurodeputes, meeting in plenary sessions in Strasbourg, have validated the text on the regulation of CO2 emissions of households and truckers, who have registered in the climate plan of the EU, par 339 for (249 against, 24 abstentions). I will vote to determine the position of the Euro-deputies avant leurs négociations avec les États membres pour finaliser un compromis. Voitures represent 12% of CO2 emissions in the EU.

Une bataille dans l’hémicycle

The objectif du “zero emission” to fait l’objet d’une âpre bataille dans l’hémicycle, with an amendment du PPE (droite pro-européenne et première force au Parlement) proposant de viser plutôt une réduction de 90% des émissions automobiles in 2035. Cela aurait permis de poursuivre la vente de voitures hybrides. L’amendement a finalement été rejeté de justesse. Inversely, Les Verts, who will advance the interdiction of thermal motors by 2030n’ont pas non plus convaincu.

La droite, que appelait à prendre aussi en compte le carbone émis pour la production d’une voiture, a par ailleurs I made a faire passer an amendment promoting the use of “synthetic fuels” Potentially more ecological than fossils. “Nous fixons un cap clair à l’industrie en soutenant la fin des moteurs thermales en 2035, une important et cohérente victoire avec l’objectif de neutralité carbone pour 2050”, puisqu’une voiture roule en moyenne 15 ans, s’est félicité Pascal Canfin (Renew, libéraux), president of the commission Environnement au Parlement.

“A historical opportunity to meet the end of our dependency on oil”

Avec 13 ans pour changer l’industrie the most important in matière d’emplois in Europe, “The entry into the electromobility is a way to protect the climate and the employees of the sector in the weather”, confirms the German Euro-Deputy Michael Bloss (Verts). In addition, “the progressive suppression of motors à combustion is a historical opportunity to meet the end of our dependency on oil”, while the joint production of electric vehicles contributed to the prize, congratulates Alex Keynes, from the NGO Transport and Environment.

The droite, who logically voted against the ensemble du texte, was alarmed by the industrial consequences. “Imposer le zéro émission reviendrait à condamner tout un pan de l’activité industrielle et pénaliserait fortement les consommateurs”, estimates Agnès Evren (PPE). She calls for a text that “empêchera de commercialiser des véhicules hybrides performants ou des véhicules utilisant des biocarburants”, where the production pourrait s’avérer moins chère et moins émettrice de carbone que electric vehicles.

Leave a Reply

Your email address will not be published.