August 14, 2022

The name of the vols will be reduit between 7:00 am and 2:00 pm at the suite d’un mouvement de grève des personnels de l’aéroport que demandent des hausses de salaire.

They sent a quarter of the vols prior to the morning at the airport of Paris-Charles de Gaulle on this year due to a movement of grève des personnels de l’aéroport que demandent des hausses de salaire, I indicated Aéroports de Paris (ADP) .

The Directorate General of Civil Aviation (DGAC) has demanded aux companies of réduire leur name of vols between 7:00 am and 2:00 pm Jeudi, alors that many European airports ont récemment été confrontés à d’enormes difficultiesés de gestion de voyageurs en raison d’un mantle of personnel.

Air France, principale compagnie opérant sur le hub de Paris-Charles-de-Gaulle, also announced avoir annulé 85 vols court et moyen-courriers jeudi pour répondre aux exigences de la DGAC. «Des changes d’hours sur des vols long-courriers» sont également prévus, a complété la compagnie, in précisant que «the clients concerned then contacted directly».

A request for salary hausse of 300 euros «sans condition»

The ensemble of syndicats of the airport of Roissy (CGT, FO, CFDT, CFTC, CFE-CGC, Unsa et SUD) appealed to the salaries of the platform to mobilize to claim a salary of 300 euros «sans condition, pour toutes et tous». «I spoiled the reprise of traffic and geared benefits, notre travail n’est pas rémunéré à sa juste valeur», s’indignent les syndicats dans un tract commun. «Tout augmente, sauf nos rémunérations», dénoncent-ils.

Pour FO, «the chaos rose after several weeks for the salaries working on the names of airport platforms in France and Europe is intolerable». The syndicate estimates 15,000 names of lost employees in many years in the air sector due to the Covid-19 pandemic, who about it “salaries pressurized».

At the end of April, the president of ADP announced that 4,000 posts were ready to pour over the airport platforms at Orly and Roissy, confronted with major recruitment problems. Après deux ans de vaches maigres liées à la pandémie, le trafic aérien redémarre à toute vitesse en Europe et retrouve peu à peu ses niveaux de 2019. Dans certains aéroports européens, le manque de personnel a déjà débouché sur d’énormes pagoilles comme à Amsterdam -Schiphol ou Frankfurt, où des vols ont dû être annulés ces dernières semaines en raison de pénuries de personnels au sol. Au Royaume-Uni, des centaines de vols ont été annulés la semaine dernière pour la même raison.


SEE ALSOÇa prend des heures»: à l’aéroport d’Amsterdam, le manque de personnel cause de longues files d’attente

Leave a Reply

Your email address will not be published.