August 14, 2022

Dans les bureaux de DWS, à Frankfurt, in Germany, in March 2018.

C’est une affaire qui sonne comme un avertissement. The impunité n’est plus de mise pour les financial institutions tentées par le «greenwashing», cette écologie de façade qui fait une promotion exagérée, voire trompeuse, d’initiatives « vertes » pour lutter contre le changement climatique.

The employer of DWS, the deuxième gestionnaire d’actifs européens et subsidiarye de Deutsche Bank, resigned, mercredi 1er juin, au lendemain de perquisitions menées par la justice allemande à Frankfurt, dans les locaux du groupe bancaire et de sa filiale. Cette dernière est visée dans une enquête pour fraud sur des produits d’investissement « Vendus comme plus “verts” et “durables” qu’ils ne l’étaient en réalité »I indicated, mardi 31 mai, le parquet de la ville.

Lire also Article reserved for our subscriptions Le mirage de la finance verte

The president of the director of DWS, Asoka Wöhrmann, était déjà sous pression. You Financial Times avait révélé, in debut d’année, that Deutsche Bank received a payment of 160,000 euros received from a client of the bank. He quit his functions on June 9, à l’issue de l’assemblée générale de l’établissement, et sera replaced by Stefan Hoops, current director of the banque des entreprises of Deutsche Bank.

Une classe d’actifs que ne cesse de croître

Dans cette affaire, les soupçons de tromperie portent sur des investissements labellisés ESG (selon des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance), une classe d’actifs que ne cessa de croître à mesure que les gouvernements et les populations prennent conscience des risques liés au climate change. According to the forecasts of Bloomberg Intelligence, the assets devraient atteindre plus 50,000 million dollars (46,890 million euros) from 2025, soit sent a tier of global assets under management.

Lire also Article reserved for our subscriptions Socially responsible investment : comment the authorities fighting against « greenwashing »

Concerning DWS, the justice a trouvé “from indices” selon Lesquels, Contrairement à ce que est indicated dans les prospectus de vente des fonds » promus eat « durable »the ESG criteria « n’ont pas été pris en compte dans un gran nombre d’investissements »I explained to him parquet.

« A huge problem of culture »

This is an old person responsible for the sustainable development of DWS, Desiree Fixler, who is alert, auprès de la Securities and Exchange Commission, le gendarme américain des marchés, et de la police fédérale américaine (FBI). Cette leader to quit the institution in March 2021, after a little more than six months of work, after indicting the activity manager, self-proclaimed pioneer of durable funds and respect for climate, who was responsible for the taille of ESG investments . The American authorities, puis le régulateur allemand, the BaFin, ont ensuite ouvert une enquête. « Il ne s’agit pas seulement de replacer un homme »to declare the lanceuse d’alert, in évoquant « a huge problem of culture à la Deutsche Bank ».

Il vous subtract 10.66% from cet article à lire. The suite is reserved aux abonnés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.