August 14, 2022

Crypto de ville malhabile ? – Le maire de Miami, Francis Suarez, se montre depuis longtemps comme fervent promoteur des cryptomonnaies. Il a d’ailleurs décidé de recevoir son salaire et une part de son épargne-retraite en Bitcoin (BTC). Il a toutefois été peut-être un peu trop enthousiaste pour le projet de CityCoin concernant sa ville : le MiamiCoin. Ce dernier a vu son cours fortement chuter, en tout cas, plus que la plupart des cryptos dans ce marché baissier. Explications.

Le MiamiCoin rapporte gros à la ville, mais pas à ses investisseurs

Lancé dans le courant de l’année dernière, le MiamiCoin est une des cryptomonnaies du projet CityCoin. Ce dernier, qui se base sur la blockchain Stacks (STX) vise à fournir une crypto aux grandes agglomérations, pour aider à leur financement.

Toutefois, ce système amène beaucoup de bitcoins dans les caisses de la grande ville de Floride. La valeur de cette crypto n’a cessé de décroitre depuis son sommet à 0,05 dollar en septembre 2021. Le MiamiCoin (MIA) ne vaut en effet plus que 0,001 dollar au moment d’écrire ces lignes. Soit une baisse de plus de 95% depuis son plus haut.

En marge du Forum économique mondial (WEF) de Davos, le maire Francis Suarez s’est expliqué sur le sujet lors d’une interview donnée à CoinDesk :

« Pour moi, ce qui était intéressant dans le cas du MiamiCoin, c’était l’idée qu’un pourcentage des revenus de minage soit reversé à la ville. Je pense simplement que c’est une idée nouvelle. Quant à savoir si les tokenomics [du MIA] sont bonnes, c’est une question macro beaucoup plus compliquée. (…) Lorsque un jeton est aussi inflationniste [que le MiamiCoin], vous voyez une chute précipitée du cours, une chose que l’on peut observer d’ailleurs sur beaucoup d’autres jetons. »

>> Le MIA se prend une gamelle ? Inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX (lien affilié) <<.

Les STX versés dans les caisses de Miami ont généré 500 000 dollars de bitcoins

Pour miner des MiamiCoin, les participants doivent staker (miser) des tokens STX de la blockchain Stacks. 70 % de ces STX générés reviennent aux possesseurs de MiamiCoin. 30 % vont directement dans les caisses de la commune. Francis Suarez révèle ainsi que, la ville possède pour 6,4 millions de dollars de STX (au cours actuel). De plus, ces derniers ont généré en plus 500 000 dollars de BTC !

« (…) les STX que nous avons gagnés, ou qui sont placés dans le portefeuille numérique de la municipalité – soit environ 11 millions de STX – ont généré environ un demi-million de dollars de bitcoins, grâce au staking. (…) »

Le maire de Miami, Francis Suarez reste optimiste quant à Bitcoin et sa technologie
Francis Suarez pose devant le « Miami Bitcoin Bull »

Le marché baissier des cryptomonnaies depuis le début de 2022 ne semble pas inquiéter plus que ça le maire de la grande ville de Floride. Francis Suarez reste confiant sur les fondamentaux de Bitcoin :

« Vous savez, tous les gens me demandent la même chose à propos de Bitcoin, sur le fait qu’il ait perdu plus de 50 % de sa valeur. Mais cela ne change pas ma bonne impression sur sa technologie fondamentale. »

En plus de Miami, les villes de New York, Philadelphie et Austin ont également accepté le projet de « cryptomonnaie de ville » de CityCoin. Mais si les investisseurs voient la valeur de leurs cryptos continuer de s’écrouler, il risque d’y avoir de moins en moins de volontaires pour en miner. Est-ce que le MiamiCoin finira dans une impasse ? L’avenir nous le dira.

La chute du MiamiCoin n’entame pas l’enthousiasme débordant de Francis Suarez. Votre confiance en l’avenir des cryptos est intacte ?  Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’échange crypto de référence FTX et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officiel).

Leave a Reply

Your email address will not be published.