August 8, 2022

Le cauchemar continue ! – Le protocole de pont décentralisé Nomad a été la cible d’une attaque qui a entrainé la perte de 190 millions de dollars. Alors qu’une partie des fonds est en train d’être restituée, d’autres projets payent désormais les pots cassés

Les victimes collatérales du hack de Nomad

Le 3 août, deux jours après l’attaque qui a frappé le protocole Nomad, les équipes de BestBrokers ont publié un rapport revenant sur certaines métriques relatives à l’attaque

Ce rapport permet notamment de retracer le déroulement de l’attaque. Celle-ci a débuté le 1er août, avec 4 transactions drainant chacune 100 BTC. Par la suite, d’autres transactions sont venues drainer l’ensemble des 1 028 BTC détenus dans les pools du protocole. Les attaquants se sont ensuite tournés vers les pools ETH, siphonnant les 22 880 ETH déposés sur Nomad. 

Après les ETH, ces derniers se sont attaqués aux stablecoins. Ainsi, les hackers ont dérobé l’équivalent de 107 millions de dollars en divers stablecoins

Une fois les cryptomonnaies principales dérobées, ce sont au tour des divers altcoins supportés par le protocole d’être ciblés par l’attaque. Sans grande surprise, ces derniers ont rapidement été revendus sur les marchés public, entrainant de large chute de leurs cours

Cinq altcoins ont particulièrement souffert de cette attaque, enregistrant des baisses souvent colossales de leur cours : 

  • CARD.STARTER (CARDS) avec 75% de baisse ;
  •  Charli3 (C3) avec un écrasant 94% de baisse ; 
  • Covalent (CQT) avec 56% de baisse ;
  • IAGON (IAG) avec 89% de baisse ;
  • GeroWallet (GERO) avec 20% de baisse.
Altcoins ayant enregistré les plus importantes chutes de cours après l'attaque.
Altcoins ayant enregistré les plus importantes chutes de cours après l’attaque.

Comme le montre le graphique ci-dessus, la plupart de ces cryptomonnaies n’ont pas réussi à récupérer de l’importante baisse qu’ils ont subie. 

« Lorsque des chutes aussi importantes se produisent, le chemin du retour s’avère bien trop difficile pour la plupart des actifs touchés. Bien que les cryptomonnaies soient volatiles et ne peuvent pas être simplement rayées de la carte, les coins qui ont le plus souffert de ce piratage auront très probablement du mal à revenir aux niveaux précédents. »

Alan Goldberg, analyste chez BestBrokers.

>> Une plateforme sûre pour acheter vos cryptos ? Inscrivez-vous sur PrimeXBT (lien commercial) <<

Une reprise compliquée pour le projet crypto

De son côté, Nomad va avoir du mal à se relever de cette attaque. En effet, les 190 millions de dollars dérobés représentaient la quasi-totalité des fonds déposés sur le protocole. 

Heureusement, certains whitehats ont réussi à sécuriser une partie des fonds et commencent peu à peu à les restituer. En effet, l’adresse mise en place par Nomad pour récupérer les fonds comptabilise désormais 16,8 millions de dollars.

Un montant qui reste bien loin des 190 millions dérobés lors de ce premier braquage décentralisé de l’histoire. 

En parallèle, les équipes de Nomad travaillent activement avec l’entreprise TRM Labs spécialisée dans l’analyse de blockchain ainsi que les forces de l’ordre pour traquer les fonds dérobés et tenter d’identifier les attaquants. 

Comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, une attaque d’envergure a été enregistrée sur le réseau Solana. Ainsi, il semblerait que des dizaines de milliers de seed phrase de wallet utilisateurs étaient stockés sur un serveur centralisé géré par le wallet Slope

Les hacks sont des aléas malheureux mais pas une fatalité.. Jouez la sécurité et inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme PrimeXBT (lien commercial).

Leave a Reply

Your email address will not be published.